écrit le 04 octobre 2017 à 18h09 dans Journal intime

Mercredi 04 Octobre 2017

La route que j'empreinte pour me rendre au travail traverse une immense forêt. Les arbres ont déjà revêtu leur chapeau couleur d'ambre, et le vent ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter mmg, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

25/02/2019

Lundi 25 Février 2019 - Papi Charles et Mamie Madame

A intégrer dans mon programme d'apprentie maman : ne jamais, jamais, promettre ou glisser quelque chose dans le tuyau de l'oreille d'un enfant, par ...

27/06/2017

Mardi 27 Juin 2017

La maison de mon enfance, celle où j'ai grandi, ce devrait être mon foyer, l'endroit au monde où je me sente le mieux. Pourtant rien, aucune émoti ...

05/11/2019

Pudeur ou méfiance?

J'ai toujours autant de mal à m'ouvrir et à me confier, même aux personnes que j'apprécie et avec lesquelles je me sens bien. Ce n'est pas ...