écrit le 17 janvier 2015 à 18h04 dans Journal intime

s.m.l.v.

Je faisais défiler les mots du bouts des doigts, le regard vide et rivé sur le même écrant. Imperturbable. Je ne ressens rien. Plus rien des autre ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Voyageuse-imaginaire, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

09/11/2013

~ lettre n°12 ~

Ca ne fait rien, ça passera. D'ailleurs, cette nuit, s'est un peu passé.   Hier après midi, ma soeur est venue me chercher avec ma mère au lycée ...

29/12/2013

La vie c'est du kiwi (L-26)

"Oui, mes amis ! La vie n'est qu'un fruit. Jamais mûr quand on voudrait le manger et pourrit avant qu'on l'ai épluché" Se n'est que mon avis...   ...

29/09/2013

PeRDRe La TêTe

Lancer cette musique, et les frissons qui montent; comme-ci je ne l'écoutais pas en boucle la journée, comme-ci ces premiers accords étaient les pr ...