écrit le 19 septembre 2014 à 14h20 dans Journal intime

la jarre abimee

Un porteur d’eau indien avait deux grandes jarres, suspendues aux deux extrémités d’une pièce de bois qui épousait la forme de ses épaules. ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Addam, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

12/03/2013

Le Gladiateur

Je suis un gladiateur, Gladiateur de temps, Combattant sans peur, Homme abatant se débâtant,   Superbe dans l’arène, Les pouces encore levés, J ...

28/11/2014

Le jour d'après…..

La pire des souffrances, c'est celle qu'on ne peut pas partager. Et le malade cancéreux, le plus souvent, éprouve doublement cette souffrance. Doubl ...

13/03/2019

Le long d'une vie.

Les années passent, assis sur cette chaise, Je vois défiler nos 70 printemps, Je n’ai pas encore eu ce malaise, De savoir qu’il est te ...