Samedi 27 Juillet 2019 - La caverne aux songes

lu 42 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

C'est important une chambre d'enfant, d'avoir SA chambre d'enfant. Ce n'est pas qu'un lieu dédié au sommeil, c'est aussi et surtout un espace de vie dans lequel on peut jouer, s'isoler, se calmer, se défouler, et rêver. C'est un refuge, un univers où l'on peut s'exprimer.


Quand j'étais petite je partageais ma chambre avec Zabou. Même si j'adorais les beaux moments de complicité qu'on y partageait, j'ai toujours regretté le manque d'intimité et de ne pas avoir ma propre chambre. Isa était une petite fouineuse, envahissante, qui ne supportait pas qu'on ai un autre centre d'intérêt qu'elle, et moi, à cette époque déjà, j'avais besoin de solitude.

J'aimais me perdre dans mes pensées, me plonger dans des lectures qui me faisaient m'évader, et faire des expériences scientifiques dont les résultats, j'en étais convaincue, auraient pu changer le destin du monde.

Aussi, sur l'étagère qui m'était réservée, se succédaient des bocaux renfermant des tentatives (souvent infructueuses) de cultures en tous genres : lentilles germant sur du coton humide, riz poussant sur du sable. J'avais entendu parler de la famine au Sahel, et je m'étais dit bien naïvement qu'on arriverait sûrement à l'erradiquer grâce à ces méthodes. Peine perdue, il y a toujours autant d'enfants qui meurent de faim sur cette planète.

Il y avait aussi mon tricotin en bois, mes patrons en carton servant à réaliser des pompoms, mon crochet et mes aiguilles à tricoter offerts par ma grand-mère, avec lesquels je réalisais des tapis, des couvertures et des vêtements en laine recyclée pour ma poupée Virginie et pour le poupon de Zabou.


Nous avons la chance d'habiter une grande maison et de pouvoir offrir à chacun de nos enfants un espace bien à lui, où il pourra s'y retrouver seul ou recevoir ses amis, y f aire des plans sur la comète, des projections sur son avenir et de grands voyages intérieurs.


Avec l'arrivée de Stella, puis de Gael, et dès que nous avons su que nous pourrons accueillir Maeva, nous avons repensé l'agencement de tout l'étage pour que chacun ait sa chambre. D'ailleurs Lola, même si elle ne vient pas souvent, a la sienne.


Robin a une vraie chambre d'ado avec un espace où il peut travailler, lire, se détendre, un coin nuit, et un petit cabinet de toilette rien qu'à lui. On dirait un petit studio et il a suffisamment d'espace pour y installer sa batterie. Il ne peut jamais en jouer quand il est à Lyon, en appartement ce n'est pas évident, les voisins râlent. C'est lui qui a choisi peinture, déco et mobilier dont un lit gonflable, il parait qu'on dort trop bien là-dedans. On a récupéré tout ça chez Emmaüs, on a réparé, poncé, repeint et le résultat est bluffant.


Stella et Gael sont encore des bébés, nous avons donc choisi pour eux. Mais leur chambre évoluera en fonction de leur âge et de leurs envies. Et même si je sais que, lorsqu'ils seront plus grands, cette pièce deviendra une forteresse imprenable où règnera leur propre loi avec leurs propres codes, et que je n'y serai plus souvent la bienvenue, elle restera leur chambre pour toujours.


Les rares fois où elle a dormi chez nous, Maeva passait la nuit dans la chambre d'ami, au rez-de-chaussée. Nous lui avions demandé quelle genre de chambre lui plairait, ses préférences en matière de couleur. Elle nous avait répondu qu'elle aimerait une chambre qui ne ressemble à aucune autre, avec beaucoup de rose. J'ai passé pas mal de temps à chercher des idées originales, Clément a fait le reste et je pense qu'on lui a aménagé une jolie caverne pour abriter ses songes.

Elle l'a découverte aujourd'hui, puisque nous avons abrégé notre séjour chez Damien pour ramener Maeva demain à ses parents. Ce n'est pas tout à fait terminé, il reste quelques détails à peaufiner, mais nous avons voulu lui montrer, et lui prouver puisqu'elle semble en douter, qu'elle est la bienvenue et qu'elle a sa place chez nous, que notre coeur et notre maison lui sont grands ouverts, que nous n'attendons rien d'elle si ce n'est un peu d'amour, si elle veut bien nous en donner.

Je sais très bien que si Maeva n'a plus envie de venir, cette chambre sera celle d'une autre petite fille car nous n'abandonnerons pas l'idée d'accueillir des enfants chez nous. Mais ça ne sera pas la même chose car c'est pour elle que nous l'avons imaginé, c'est en pensant à elle que nous avons choisi chaque élément qui la compose.

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Trickster
  • Lolita Véda
  • Philophobia
  • Lhypobleu
Partager l'écrit