écrit le 18 juin 2019 à 20h19 dans Journal intime

Mardi 18 Juin 2019 - La fête des péroreuses

Ca fait deux jours que je suis triste, tellement triste. Rien ne parvient à me rendre le sourire, ni la tendresse de mon mari, ni les câlins de mes ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter mmg, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

28/01/2019

Lundi 28 Janvier 2019 - un vendredi soir sur la terre

"Il n'est pas très tard, maman est venue me chercher à la crèche de bonne heure. Nous jouons toutes les deux sur le tapis du salon, maman me montr ...

02/01/2018

Mardi 02 Janvier 2018

Les enfants sont allés se coucher tôt, ils veulent être en forme pour demain. Je me demande pourquoi je me suis cassé la tête à trouver à chacu ...

25/09/2017

Lundi 25 Septembre 2017

A côté de ce que avons vécu ce week-end, Ushuaia, avec ses séquences évasion, frisson et émotion, c'est de la gnognotte. De la roupie de ...