Mercredi 10 Juillet 2019 - La petite reine

lu 43 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Le Tour de France a mis notre région à l'honneur cette année. C'est incroyable l'engoument de la foule pour la Grande Boucle. J'avais rdv chez le pédiatre et j'ai dû faire un long détour car les routes étaient barrées. A 9h00 du matin il y avait déjà tout un alignement de campings car et de voitures garés le long de la chaussée. Les badauds avaient sorti tables, chaises, parasols, thermos de café, banderoles et drapeaux. Tout un public en liesse s'apprétait à acclamer les champions. C'est vraiment un sport populaire.


Papa est allé encourager les athlères et m'a demandé s'il pouvait passer la nuit ici pour pouvoir assister au départ des coureurs le lendemain matin, ça lui évitait de faire un long aller et retour.


Il m'a amené une caisse entière de courgettes. Il y en a au moins 20 kg : des jaunes, des blanches, des vertes, des rayées, des rondes, des longues. J'adore ça, la puce aussi, mais nous partons samedi en Normandie et je ne pourrais jamais consommer tout ça avant notre départ. J'ai préparé des bocaux de courgettes marinées et des pickles qui me serviront de condiment, et je vais accommoder le reste à toutes les sauces. A commencer par le menu du soir, la courgette dans tous ses états, de l'entrée au dessert : croquettes de courgette, courgette farcie, gâteau de courgette aux amandes.


Philippe notre maire est passé avec son petit-fils Jules, un des quatre "foramidables". Ils voulaient emmener Robin suivre la course, mais Robin passe la semaine avec sa famille lyonnaise et n'arrive que vendredi. Jules était déçu, il pensait passer du temps avec son copain, mais ce n'est que partie remise. Je les ai invité à diner et nous avons passé une bonne petite soirée.

Papa était content, il est revenu avec un tablier, des bonbons, un bob et un sac à courses. On aurait dit un gamin devant un sapin de Noël, il était tout fou avec ses babioles.

Ca m'a toujours fait rire cette histoire. Le vélo est un sport on ne peut plus nature, écolo. Pas d'émission de gaz à effet de serre, pas de bruit alors que la caravane du Tour draine un cortège de véhicules polluants, pétaradants, qui distribuent un tas d'objets publicitaires made in ailleurs, fabriqués en matériaux non recyclables, qui ont parcouru la moitié de la planète avant d'être jetés sur les routes de France, et qui finiront à coup sûr au fond d'une poubelle avant d'être enfouis ou incinérés.

Pas très éco-responsable tout ça, mais bon ça fait partie du folklore, et ça prouve encore une fois que lorsque des intérêts économiques sont en jeu, on s'assoie sur certaines bonnes résolutions.

Philippe est un véritable passionné. Il "roule" comme il dit, et à plusieurs reprises il a proposé à Clément de l'accompagner. Mais mon mari est absent toute la semaine et n'a guère le temps de faire du sport, sauf quand il est en vacances. De plus, il trouve que le vélo est un sport trop pépère et lui préfère de loin les activités qui procurent un peu plus de sensations.
Philippe est incollable sur l'histoire du Tour. Il connait tous les vainqueurs, toutes les anecdotes se reportant à ce grand évènement sportif. On ne pouvait plus l'arrêter tellement il avait de choses à raconter. Il s'est acheté un maillot à pois, celui du meilleur grimpeur (c'est vrai qu'ici il y a beaucoup de montagnes ...), avec les chaussettes assorties (ben ouais, obligé!), un tee-shirt pour Jules et un porte-clés pour Robin. Il nous a raconté pourquoi on appelait le vélo "la petite reine", c'est dire s'il s'y connait.


Papa a visiblement apprécié sa soirée. Il a pris Stella sur ses genoux, la couverte de bisous en lui disant que c'était elle la petite reine à son papy. Ben dis donc, il devrait sortir en célibataire plus souvent, ça lui réussit!

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Mavieselonmoi 2.0
  • Lolita Véda
Partager l'écrit