écrit le 02 janvier 2024 à 09h45 dans Journal intime

Il n'y a que le 4 qui change

« On se remet de tout. On se remet des départs silencieux, des « au revoir » qui n’ont pas de sens, des « je t’aime » qui s’éteignent ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Teechodemenos, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

28/01/2024

Douleur grisante

Je passe ma vie à attendre des mots qui n’arriveront jamais. Fort heureusement, dans cette attente interminable, la vie me surprend ! Néanmoins, ...

23/11/2023

Se jeter dans le vide

« C'était grisant comme un saut dans le vide, sans parachute ni élastique » V- débarque donc chez moi, avec une magnifique plante. Je suis ...

11/06/2024

Dilemme

Cher journal, Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas retrouvée dans une situation inconfortable, mais voici. Le mois de juin est ...