écrit le 04 mars 2024 à 06h59 dans Journal intime

Humeur renfrognée

Chaque fois que je dépose mon garçon, je suis d'humeur massacrante ensuite. Et là c'est le cas, je suis abominablement râleuse ! Du reste, ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Floraison-tardive, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

24/03/2024

Fric, pèze, flouze...

L'argent est le nerf de la guerre ! Sans lui, rien de possible Aussi loin que je me souvienne, le capital m'a manqué. Petite mes parents ne ...

21/02/2024

Période charnière

Affectif: Le 20 janvier dernier, voici 2 ans que je suis avec Ced, nous nous entendons pas trop mal malgré notre différence d'âge (14 en ma ...

02/04/2024

Le faisan

Hier je roulais à 80 km/h sur la départementale 502 et soudain un faisan s'élance sur la route juste devant moi, je n'ai pas eu le temps de ...