écrit le 04 février 2016 à 15h06 dans Journal intime

d'un ton rouge, comme le sang.

Transporter par la musique, je suis si bien, tellement ailleurs, je pourrais être dans les vapeurs d'un alcool, d'une drogue, d'un mirage.  ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Addam, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

21/01/2015

Noicir du papier, lorsque l'on a rien a dire.

Il y a des fois ou noircir une page blanche semble la pire des difficultés. Je n’ai pas écrits depuis plus de dix jours, et je n’ai rien d’ ...

28/08/2018

AIMER.

Donner ma vie pour celle que j’aime, Offrir ma vie à ceux que j’aime, Se donner, se céder, c’est si beau, Tel un sacrifice, une offrande, un c ...

04/05/2021

Oui toi, je t'Aime.

Je partage avec vous mes joies, mes peines.  Tant d’entre vous me manque aujourd’hui.  Mais je me dis que c’est la vie qui veut ça.  ...