Ceci n'est pas un écrit

lu 35 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je suis allée dans un SPA avec ma mère. C'était chouette. C'est petit, tout neuf, il n'y a pas beaucoup de monde, alors forcément... j'adore !! J'ai un peu nagé, et je suis allée dans le bain à bulles... ensuite sur le transat' avec un bouquin. Je n'arrivais pas tellement à me concentrer sur ce que je lisais. Il y avait cet homme, il travaille là, il est maître nageur et il donne des cours de vélo aquatique. Il a donné un petit cours de natation à un vieux monsieur handicapé. J'ai été émerveillée par sa patience. Une patience d'ange. Un truc de fou. Ce vieux monsieur savait à peine se déplacer sur ses jambes, mais il a pris le temps de le tenir et le guider jusqu'à la piscine, ça a bien pris dix minutes... Puis, j'étais là sur mon transat' avec mon bouquin, mais je le regardais donner cours à ce vieux monsieur, puis nos regards se sont croisés, et encore, et encore, et à un moment il a soutenu mon regard tellement fort que je me suis sentie gênée. J'ai fait semblant de lire (bah oui, la combine de la lâche). Il ne me plait pas spécialement, mais il a ce quelque chose que je ne saurai expliquer. Je ressens une belle énergie venant de lui. Déjà, la patience est une qualité très noble.

J'y retourne dans une semaine à peu près, et en fait, j'ai tellement hâte. Pour l'ambiance, car je me sens comme dans un cocon là-bas. Puis, peut-être pour le revoir ? Qu'en sais-je. En partant, je lui ai donné mes cartes de visite, puisque je travaille dans le bien-être, j'ai demandé s'il pouvait les mettre sur le comptoir de l'accueil. En me disant "Puis, tu sais me trouver sur Fb avec ce nom et prénom... si jamais... if you want quoi...". C'était sans doute ridicule de ma part de penser ça. Bah oui, les belles histoires d'amour, ça se limite aux films. Faudrait pas déconner non plus...

Aujourd'hui, c'était une journée boulot. C'est passé assez vite dans l'ensemble. Maintenant, je suis tranquille. J'ai plein de choses à mettre en route dès demain. Plein de projets, mais je dois passer LE coup de fil pour que ça se fasse... oui, j'ai un peu peur. Je sors hors de ma zone de confort. Pourtant, j'ai tellement envie de mettre tout ça en place et je pense que l'univers m'envoie un signe immense en mettant à nouveau cette personne sur ma route. Je sais que le hasard n'existe pas. Il faut juste que je me fasse assez confiance, que je m'estime et que je me dise... que je mérite tout ça !!

Waouh, ça fait du bien de l'écrire. (dit-elle en buvant une gorgée de vin)

Je me sens bien depuis que je ne parle plus à Clémentine. Je me sens comme libérée d'un poids. C'est tellement étrange. Je pensais qu'on était comme des soeurs... au final, j'étais la seule à être une soeur. C'était nul, qu'on se l'accorde, fallait bien que je me l'avoue et que j'ouvre les yeux. Je sens la joie me parcourir. Même une amie m'a dit "Quelque chose a changé, tu rayonnes", et j'ai dit en rigolant "Oui, je ne parle plus à Clémentine !". En fait, je pense que je ne rigolais pas tant que ça, puisque c'est le cas.

L'amitié et ses mystères. Je n'en sais rien, dans tous les cas, je me sens bien. C'est tout ce qui compte, non ?

J'ai hâte de l'été. Mais genre que ce soit officiel point de vue date. Je le sens bien cet été. J'ai vécu un printemps vraiment de merde, mais l'été sera fluide et doux, et plein d'amour. Je le crois profondément. Je ne sais pas pour quelle raison, peut-être que j'ai juste envie d'y croire, pourquoi faudrait-il forcément une raison...

J'ai une toile qui prend la poussière sur ma table. Ouais, toujours ce problème de "peut-être suis-je capable de ne pas gâcher une toile, j'en sais trop rien, JEAN ai rien à fout'". Qu'est-ce que ça m'emmerde !

19h29. Je vais peut-être me faire à manger. Je vais fumer une clope, aussi, ça fait longtemps. Seule, devant chez moi. A contempler la nature.

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • rotvi
  • Maryline_du_59
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !