Dimanche 14 Avril 2019

lu 105 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je suis en congé maternité et les vacances de Robin ont commencé. Nous passons quelques jours au bord de la mer, dans la petite maison que le collègue de Clément nous a prêtée, ensuite nous passerons le week-end de Pâques en Normandie, chez Christophe.


Elle est charmante cette petite maison, idéalement située en front de mer, avec une petite cour fermée qui offre un accès direct à la plage. C'est très pratique avec les enfants. Ce n'est pas très grand, nous sommes nombreux et il faut se serrer un peu, mais nous allons passer la majorité de notre séjour dehors, et les enfants adorent partager la même chambre lorsqu'ils sont ensemble.

C'est la première fois que Maeva restera une semaine entière avec nous, j'espère que ça va bien se passer. Robin et Eloi ont le même âge, sont amis et très complices, je ne voudrais pas qu'elle se sente mise de côté. Quant à Sacha, que mon frère et ma belle-soeur nous ont confié car leur nourrisse n'était pas disponible, c'est encore un gros bébé, qui fait des caprices de bébé malgré ses six ans, et qui peut être très pénible quand il s'y met. Il va donc falloir que Maeva compose avec tous ces petits mecs. Sans la surprotéger, nous allons être particulièrement vigilants au fait qu'elle se sente bien.


Il fait un peu froid, les gros pulls sont de rigueur, mais c'est tellement beau par ici. J'aime ce littoral resté sauvage, où le ciel et la mer se confondent, ces immenses plages de sable blanc qui s'étendent à perte de vue, ces marais, ces dunes. Ici les lumières sont nacrées, à nulles autres pareilles. Cet après-midi nous avons fait une longue promenade, le vent iodé fouettait nos visages et jouait avec nos cheveux. Nous avons ramassé des coquillages, fait des châteaux de sable. Il paraît qu'une colonie de phoques a élu domicile tout près d'ici, nous allons prévoir une sortie nature pour tenter de les observer.


Afin d'éviter les crises de larmes de Sacha à l'heure des repas, nous avons proposé un jeu aux enfants. Chacun choisit à tour de rôle ce qu'il a envie de manger, et tout le monde s'engage à accepter le menu. La cuisine est toute petite et très mal équipée, mais on va essayer de gouter à quelques spécialités locales.

Le moules/frites du déjeuner, choisi par Eloi, a rencontré un franc succès, surtout après que Sacha ait compris qu'on pouvait s'amuser avec les coquilles. Il faut faire preuve d'imagination avec lui, sinon il ne se nourrit que de biscuits apéritifs, de nuggets et de poisson pané. Je n'aime pas utiliser la menace, et je ne tiens pas non plus à perdre des heures en négociation, alors j'essaie de rendre les repas ludiques. Il paraît que je suis une tata "hyper méga trop cool", c'est déjà ça. En ce moment il ponctue toutes ses phrases par point batte! versus "point barre!", expression qu'emploie fréquemment son père quand il le gronde après une bêtise. Il a un fichu caractère ce gamin, mais il est tellement drôle et attachant que ça passe comme une lettre à la poste.

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • colombine
  • Louna-s
  • Lolita Véda
  • Isis 31
Partager l'écrit