Vendredi 30 Mars 2018

lu 158 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Aujourd'hui j'ai gardé Sacha, mon petit zébulon. C'était "école morte" dans sa commune, pour protester contre la fermeture d'une classe. Donc pas de cours, pas de cantine, pas de garderie. Ma belle soeur m'a appelé hier soir pour me demander si je pouvais faire la nounou, et elle me l'a déposé ce matin avant d'aller au travail.


A peine arrivé, le voila qui me demande "qu'est ce que ze peux faire pour t'être agréable?". Il imite son père, qui emploie cette expression pour taquiner sa femme quand il sent que celle-ci est un peu ronchon.

Comme je m'apprêtais à préparer les chambres, il a voulu m'aider "ze ferai n'importe quoi pour te rendre service tata". Tu penses, le pirate! Il s'enfilait dans les housses de couette pour faire le fantôme, c'est sûr que ça m'a bien aidée. Quand il a eu fini de faire le pitre, et que j'ai enfin pu faire les lits, nous avons confectionné un petit bouquet pour chaque chambre : des jonquilles avec quelques branches et fleurs de lierre repartis dans des bocaux en verre qu'on a ensuite enveloppés dans un morceau de toile de jute tenu par un ruban. Comme il trouvait ça "super zoli" - il ne sait pas bien prononcer les je - il a voulu en faire un pour sa maman. Ca l'a occupé jusqu'à l'heure du déjeuner.


Cet après-midi, comme le vent était tombé et qu'il faisait doux, nous sommes allés nous promener avec la puce. Nous avons fait le tour du hameau et nous nous sommes arrêtés pour admirer les ânes de notre nouveau voisin. Des ânes noirs, Lignac et Mercotte (passionné de pâtisserie le voisin? Je pense aussi). J'avais pensé à prendre quelques biscottes pour leur goûter.


De retour à la maison, pendant que Stella faisait la sieste, Sacha s'est amusé à regarder Oreo, le chat barjot rigolo. Figure toi que l'animal voue une passion dévorante, c'est le cas de le dire, à mes éponges à vaisselle. Il monte dans l'évier pour les subtiliser, les transporte dans sa gueule jusqu'au canapé et une fois qu'il s'est lassé de les faire virevolter, il les dépiaute, les réduit en miettes et les abandonne sur le tapis du salon.

Ca faisait bien rire Sacha, sauf que Cendre, son petit chat à lui, il ne fait pas ça. Alors il voulait l'échanger contre Oreo. J'ai dû lui expliquer que ce n'était pas possible, qu'on ne faisait pas ce genre de chose. Cendre dort au pied de son lit, elle lui fait des ronrons quand il rentre de l'école pour lui montrer qu'elle est contente de le retrouver, elle serait donc très malheureuse si elle ne le voyait plus. Elle est son amie, et on n'abandonne pas ses amis, même s'ils ne sont pas exactement comme on voudrait qu'ils soient. Il a bien tout compris, c'est un amour ce p'tit bout là.

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Philophobia
  • Lolita01
  • Scy
  • colombine
Partager l'écrit
Mavieselonmoi 2.0
Mavieselonmoi 2.0 :
• modifié 40 sec. après

Adorables ces petits bambins!

colombine
colombine :

Merci pour ce joli partage 

mmg
mmg :

@DP 2.0 : oui, de véritables rayons de soleil