03/04/2019 - A02 - Vivre avant de survivre...

lu 63 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit
lovilova
lovilova :

Mais tu crois que ça attire les gens tristes ? Bah non ! Et peut-être que si tu dis que tu n'as personne sur qui t'appuyer, c'est peut-être que ton attitude défaitiste les éloigne ! Je sais que c'est dur pour toi, mais t'as déjà traversé 24 ans de vie pas toujours facile ! Baisse pas les bras enfin ! 
Pense à la chance que t'as ! Le petit enfant africain, là, tu crois pas qu'il aimerait être à ta place ? Figure-toi que si ! T'as la chance d'avoir toujours ta famille, d'avoir un toit, d'avoir de l'eau courante, de manger à ta faim, de faire des activités ! Lui il a faim, il vit à la rue ou dans une maison sale, il a pas d'eau courante, peut-être qu'il a pas d'eau tout court même, il travaille depuis son plus jeune âge, il n'ira jamais à l'école, il travaille toute la journée et n'a aucun loisir, et peut-être qu'il est seul, sans famille ! Et si lui était un minimum heureux, tu aimerais être à sa place ? Parce que si tu lui proposes d'échanger les rôles, à mon avis il sautera sur l'occasion ! Et parce qu'il sera reconnaissant à la Vie de lui avoir donné ce qu'il n'avait pas, il se démènera comme un diable pour être plus heureux, il ne baissera pas les bras juste parce qu'il n'a pas de femme dans ses bras ! Alors regarde un peu la chance que t'as ! Parce que oui, je suis d'accord, le bonheur ça compte dans la vie. Mais si tu reconsidère ce que tu as, tu te rendras compte que ouais, t'as de la chance. Et tu pourras montrer à la Vie qu'elle a eu raison de t'accorder tout ça. Et peut-être que si Elle te voit te débattre, chercher une solution, de là où Elle est, Elle insistera auprès de la Vie pour que tu aies encore plus. 
 
Tu vois ce que je veux dire quand je dis la Vie, je ne veux pas mentionner de dieu ou quoique ce soit. Chacun croit en ce qu'il croit.
 
Ne prend pas mal mon commentaire, mais j'espère qu'il te fera réfléchir.

lovilova
lovilova :

Si je te dis tout ça c'est pour ton bien, si tu le prends mal c'est que tu ne vois pas cette chance que je te donne en passant du temps pour te secouer.
 
Et sur ton "en-tête de ligne du temps" (je ne sais pas comment appeler ça ^^ ) tu l'as écrit..."Tant qu'il y a un demain, il y a toujours de l'espoir." Et tu en auras des demains, oh comme tu en auras. Tu en as la certitude (sauf en cas d'accident, mais bon, y en aura pas hein ^^ ) , contrairement à cet africain qui ne sait pas, chaque soir, s'il aura assez de forces pour se réveiller le lendemain....