04/01/2017 - 01 - Je n'irais pas...

lu 312 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cher journal,

Aujourd'hui je n'irai pas... Je n'irai pas travailler car j'en fais encore une crise de panique rien qu'à l'idée d'y aller, je vais aller chez un médecin pour aller me faire faire un certificat médical pour les deux jours que j'ai loupé et je vais demander au médecin si il sait comment je pourrais calmer ces crises de panique et d'angoisse que je subit. Il ne me restera qu'une semaine après ça et j'aimerai qu'elle ne soit pas insupportable. Je changerai bientôt de travail et j'espère que je pourrais m'épanouir un peu mieux. J'en ai marre de tout ça journal, ces crises d'angoisse à cause de ce boulot, en vérité ça dure depuis un moment. J'ai essayé d'encaisser en silence en me disant que c'était juste une mauvaise passe mais là, ça n'est plus juste une mauvaise passe, je sais que ce boulot devient toxique pour moi. Je demanderai au médecin de pousser mon certificat le plus possible pour n'y retourner que lundi. La semaine prochaine va être rude, les chefs vont me faire comprendre que mon départ n'est pas bien pour eux et qu'ils ne veulent pas voir partir un de leur plus efficace esclave. Après tout ça je m'accorderai une bonne semaine de vacance et j'irai faire un peu beaucoup ce que je veux. Sortir, voir du monde, vivre tout simplement.

Si ça se trouve le médecin va me mettre en arrêt maladie prolongé pour pas que je perde trop de sous, je sais pas, je lui demanderai pour le coup car là je me sens même pas d'y retourner tout court au boulot. Les douleurs psychosomatiques reviennent et ça c'est pas bon du tout. Je veux vivre et j'ai décidé de vivre. Je vivrai durant une semaine des choses vraiment cool je pense, je pense qu'on ira se faire des beuveries avec un collègue d'airsoft, qu'on ira se faire des resto, des parties d'airsoft et pourquoi pas d'autres choses tout aussi sympa à faire. Je ne veux plus d'un quotidien boulot dodo juste pour gagner des sous pour finalement les dépenser juste pour survivre au lendemain, je veux pouvoir profiter de ma jeunesse qui file à toute allure et que j'ai déjà trop laissé filé à cause de mes parents. J'ai 23 ans journal, je commence à prendre de la bouteille et je le sens que je suis bien moins endurant qu'il y a quelques années et je sais que ça empirera avec l'age. Je veux pouvoir vivre des choses que je n'ai pas vécu, je veux pouvoir vivre des soirées inoubliables, des weekends totalement épiques, faire des choses toujours plus vivantes... Je ne veux plus juste travailler pour voir le lendemain. J'ai l'impression de vivre le quotidien d'un homme de 40 ans, bloqué dans sa routine alors que je devrais justement être tant occupé par mes soirées et mes amis que je ne devrais pas avoir cette impression.

Avec ce boulot, je ne peux pas prévoir, je ne peux pas avoir la moindre marge de manœuvre pour pouvoir vivre autre chose. On ne peut rien prévoir car avec ce boulot on ne sait jamais si le lendemain on va beaucoup travailler ou non. Ce n'est pas du travail, c'est de l'esclavagisme moderne. Prévoir une sortie entre pote? Comment faire quand tu ne sais pas si demain tu finiras à 13h ou à 17h? Comment faire alors que les chefs te menace de te virer si jamais tu fais l'affront de partir avant l'heure car tu en as plein le cul et que tu as prévu des trucs à côté? Comment faire? Bah on peut pas et on doit se forcer à rester pour travailler et pour faire des trucs qu'on a même pas envie de faire. Depuis ma reprise il n'y a pas eu une seule journée où j'ai réussit à être un minimum positif avec la journée de travail. J'ai toujours eu du négativisme et je sens que je n'arriverai pas à changer ce négativisme en positivisme car ce n'est pas un travail. Je vais bientôt rejoindre la boulangerie et je peux te dire qu'avec moi ça ira au pli tout de suite et que je mettrai mes conditions et que je serai claire sur ce que je serai prêt à accepter ou non. Les autres diront que je suis un connard, moi je dirais que j'ai juste trop été pris pour un con et que je suis aujourd'hui très sélectif.

7
+1
Ils aiment cet écrit :
  • IamJulie
  • stray-dreams
  • rosedubitume
  • Titia7
  • Oublier
  • Alie
  • Aeliassa
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !