• Anonyme
écrit le 16 janvier 2014 à 12h12

Une confession d'une jeune femme qui s'appelle Effe

Cher journal;   Tard dans la nuit, que je me suis mise à pleurer mon sort. Et je revois ma vie en boucle indienne. Je me suis éprise de Ns, et Ns ...

Pour lire la suite de cet écrit, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

08/12/2013

JOUR 3

Pourquoi on s'attache toujours à ceux qui n'en n'ont strictement rien à foutre de nous ? Pourquoi le genre dragueur-baratineur-profiteur-égoïste-p ...

31/10/2012

Le Lac de Boue

Il était une fois, une petite fille, qui vivait dans une ferme auprès d'un lac. Il était grand, mais sal. Ses parents lui disaient de ne pas s'en a ...

07/04/2013

Baiser

J'ai cherché qu'es que j'allais dire aujourd'hui. Longtemps j'ai cherché plein de sujet. Mais il n'y en a qu'un d'important qui c'est passé ce week ...