• Anonyme
écrit le 14 mars 2024 à 12h16

Brutale réalité.

Je rends les armes. Je n’ai plus les mots, plus les outils. Je n’ai plus la force. Ce matin, en me levant, j’ai senti mon cœur se briser. Et, ...

Pour lire la suite de cet écrit, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

04/04/2012

Wednesday, 4th April 2012

02:20 Qu'est-ce qui me prend? Je commence même à écrire dans un soi disant journal. Suis-je tombée bien bas? Je ne sais pas.. Je ne sais plus.. J ...

22/07/2013

menteur oh sale menteur

Quand on passe par une crise, il n'y a rien de pire que de se retrouver seule, et ne pas savoir ou aller ou quoi faire. En se mois sacrée de Ramadhan ...

12/06/2016

Forgive me for the very last time

Audiomachine - Forgive Us Our Trespasses La nuit est parfois longue, malgré la beauté céleste argentée. Nos yeux parcourt un monde qui ne se mon ...