écrit le 22 octobre 2019 à 16h43

Insomnie

Les feuilles du noyer obombrent mon sourire.  Si marcher il le faut,  Je peine à avancer.  Humaine immanité,  La mort porte sa faux.  Les ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter soliflore, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

18/08/2019

Infrangible espoir

Mon cœur lapidifié, Et l’âme taciturne, Assise en contresens, Dos tourné à l’absence, Je pleure à l’heure nocturne Mon être sacrifié. ...

18/10/2019

Un adieu à une diariste ayant pris son envol

#Décès #Diariste #Merci

Journal, Je suis profondément triste ce soir. Je viens, au détour d’un écrit d’une diariste, d’apprendre le décès de la diariste ...

10/12/2019

J et moi

#Amitié #Sexe #bureau

Journal, Hier, lundi, rendez-vous était donné vers 16h30 pour voir J. 16h15, il m'appelle, et me dit qu'il va venir me chercher, parce qu'il y a un ...