écrit le 30 avril 2019 à 05h55

travers

Je suis « L’étranger » de Camus, « Giovanni Drogo » de Buzzati (Le Désert des Tartares), « la nausée » de Sartre. C’est ce que je me disa ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

28/07/2019

Dimanche 28 Juillet 2019

J’ai revu Marcelle hier dans la soirée et j’ai pensé « il n’y en a pas deux comme elle ». Je sais même pas pourquoi j’ai pensé ça. S ...

07/05/2019

l'ennui avec les souvenirs

L’ennui avec les souvenirs c’est qu’ils ne se conjuguent qu’au passé. Souvent à l’imparfait comme pour nous rappeler combien nous sommes ...

24/11/2018

je ne peux me passer de vous...

Je ne peux me passer de vous dire, à vous, petites feuilles témoins de mon journal, combien j’en suis dépendant. C’est simple, il me le faut ...