écrit le 30 avril 2019 à 05h55

travers

Je suis « L’étranger » de Camus, « Giovanni Drogo » de Buzzati (Le Désert des Tartares), « la nausée » de Sartre. C’est ce que je me disa ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

L'amour ça rend beau les laids (comme disait Carlos, grand philosophe du 21ème siècle)

par mmg

Poursuivre la lecture du même auteur...

27/12/2018

à vous je demande...

Comment se relever quand on a vécu l’enfer ? Comment se redresser comme cette tige en fer ! Comment rejeter cette sensation amère ? Com ...

14/12/2018

il me semble que c'était hier...

Je me souviens encore. Il me semble que c’était hier. Nous étions gamins. Ces petites cartes rectangulaires qu’on choisissait si longuement. L ...

19/12/2018

moi je veux bien

Mes petites lignes, de nos jours, on peut tout avoir avec l’argent et pourtant, j’ai l’impression de passer à côté de l’essentiel. Moi, ...