écrit le 2 décembre 2018 à 07h37

souvenez vous...

Souvenez vous mes chères et tristes lignes, souvenez vous de cet impitoyable temps qui scande notre vie et égrène nos secondes sans même que no ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Un adieu à une diariste ayant pris son envol

par soliflore

Les maîtresses, mon amie et son père

par Hope88

Poursuivre la lecture du même auteur...

29/01/2019

je t'ai perdue

J’aimerais juste que tu me donnes de tes nouvelles, comme ça, même à la va vite. Juste une phrase, un mot. Même de travers. Comme les miens. ...

26/06/2019

c'est à London Heathrow

C’est à London Heathrow que je l’ai connue. Elle était sublime. Elle a tout de suite mis de la couleur dans ma vie. A tel point que j’ai q ...

10/04/2019

il fallait que je le prenne

C’est sur cette même route que je l’ai pris en stop. Sous un déluge de pluie que mes essuie-glaces peinaient à écarter à leur vitesse maxim ...