écrit le 2 décembre 2018 à 07h37

souvenez vous...

Souvenez vous mes chères et tristes lignes, souvenez vous de cet impitoyable temps qui scande notre vie et égrène nos secondes sans même que no ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

J'ai passé mon examen blanc : haut la main !

par Louna-s

Poursuivre la lecture du même auteur...

24/01/2019

si tu l'éteins, je t'embrasse

En ce jour d’abandon, je dois vous parler de Sylvie. Elle aussi a disparu de ma vie aussi vite qu’elle y est entrée. Car, et n’en doutez pas ...

07/01/2019

aimer au désespoir

Ça ne fait que quinze jours que je te connais et j’ai déjà envie de tout plaquer. Comment fais-tu pour donner à ce point envie aux gens de ren ...

06/12/2018

¡Mujer, mi pantalón!

Jamais je ne l’oublierai. C’était un soir foncé. Le crépuscule gagnait peu à peu. Je suis allé aux urgences avec une hémorragie. Vous s ...