écrit le 24 janvier 2019 à 05h49

si tu l'éteins, je t'embrasse

En ce jour d’abandon, je dois vous parler de Sylvie. Elle aussi a disparu de ma vie aussi vite qu’elle y est entrée. Car, et n’en doutez pas ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

C’était juste un paquet de brioches.

par Sonne

Poursuivre la lecture du même auteur...

03/12/2018

elle ne me quittera plus...

A bien y réfléchir, ça m’a pris un matin. Comme ça. A Toulouse. Un matin, comme les autres, grave et silencieux. De la fenêtre qui donnait su ...

07/12/2018

Alicia de Salamanque

Un soir du mois de juillet, j’étais assis à la discothèque avec des amis. Et puis elle est arrivée. J’avais 18 ans à peine, elle en avait 2 ...

11/02/2019

je ne t'aime pas

L’amour c’est un peu comme la vie ; il réveille des douleurs dont personne ne veut. Il était six heures ce matin. Avant que le quotidien brut ...