écrit le 24 janvier 2019 à 05h49

si tu l'éteins, je t'embrasse

En ce jour d’abandon, je dois vous parler de Sylvie. Elle aussi a disparu de ma vie aussi vite qu’elle y est entrée. Car, et n’en doutez pas ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

L'amour ça rend beau les laids (comme disait Carlos, grand philosophe du 21ème siècle)

par mmg

Poursuivre la lecture du même auteur...

10/05/2019

le ciel de mon couple

Qu’est-ce que le ciel est gris ! Les nuages se sont amoncelés et ne bougent plus depuis des mois. Ils sont tellement blafards que je m’attends ...

05/03/2019

le plus dur

C’est le soir le plus dur. Presqu’au crépuscule. Au déclin de la journée. Lorsque la lumière cède et l’ombre avance en masquant la nuit. ...

15/12/2018

c'était peut-être un de ses fantasmes...

C’était peut-être un de ses fantasmes. Un de ces fantasmes qui vous habite et auquel un jour, sans vraiment savoir pourquoi, vous cédez. Cette ...