écrit le 24 décembre 2018 à 07h50

que ce monde est beau.

Il était 16h13. Je le sais, car j’ai regardé ma montre. Le ciel était noyé dans une épaisse brume de nuages. Des nuages lourds et pesants qu ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

13/01/2019

elle sait me faire frissonner

Ce matin-là d’un superbe mois de novembre dernier, de très bonne heure, je l’ai rejointe à l’hôtel. Je mourrais d’envie de la revoir. Pr ...

29/06/2019

tout mon corps n'est que Lui

Je dois faire quelque chose. Réagir. Cela ne peut plus durer. Plus comme ça. Avant-hier, aux alentours de 21 heures, ce sont les pompiers et les g ...

28/01/2019

nauffrage

Mes petites lignes, vous ne pouvez deviner à quel point mon écrit manque de sonorité alors que je voudrais tellement qu’il retentisse comme un ...