écrit le 1 avril 2019 à 06h54

place

J’aime m’asseoir sur cette place que tous les médiocres convoitent. Une place somme toute commune, ni plus belle ni plus laide que les autres ; ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

20/10/2019

fais de moi ce que tu voudras

Je ferais rigoureusement de moi ce que tu voudras. C’est trop lourd de décider et ma conscience ne le supporte plus. Je t’en voudrais si tu ...

03/12/2018

elle ne me quittera plus...

A bien y réfléchir, ça m’a pris un matin. Comme ça. A Toulouse. Un matin, comme les autres, grave et silencieux. De la fenêtre qui donnait su ...

23/11/2018

Craving, yoyoter de la touffe ou comment j’ai lu pendant des heures

« Ralentissement psycho-moteur » a indiqué d’un air grave l’interne qui m’a ausculté ce matin à 4 heures. Telle était sa première phras ...