écrit le 6 janvier 2019 à 07h25

ogre d'appétit

Je m’en souviens. J’en avais d’ailleurs griffonné quelques notes pendant que je vivais cet instant-là. Sur une feuille blanche prise parmi m ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

L'amour ça rend beau les laids (comme disait Carlos, grand philosophe du 21ème siècle)

par mmg

Poursuivre la lecture du même auteur...

06/04/2019

ton absence est partout

Isa, tu es un véritable défi à la raison, une invitation à la tentation. Face à cette envie, je ne sais plus quoi faire, je me sens perdu, pié ...

15/12/2018

c'était peut-être un de ses fantasmes...

C’était peut-être un de ses fantasmes. Un de ces fantasmes qui vous habite et auquel un jour, sans vraiment savoir pourquoi, vous cédez. Cette ...

24/01/2019

si tu l'éteins, je t'embrasse

En ce jour d’abandon, je dois vous parler de Sylvie. Elle aussi a disparu de ma vie aussi vite qu’elle y est entrée. Car, et n’en doutez pas ...