écrit le 28 janvier 2019 à 17h48

nauffrage

Mes petites lignes, vous ne pouvez deviner à quel point mon écrit manque de sonorité alors que je voudrais tellement qu’il retentisse comme un ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

12/03/2019

ma chérie

Ma chérie, cette histoire tu la connais par cœur. Maintenant, tu vas la revivre à mesure que tu la lis. Tu aurais même pu l’écrire tellement ...

23/04/2019

je suis parti

Alors, je suis parti. Discrètement, sans bruit. Je me suis changé dans les vestiaires et je suis sorti. J’ai marché un peu jusqu'à la voiture. ...

30/04/2019

travers

Je suis « L’étranger » de Camus, « Giovanni Drogo » de Buzzati (Le Désert des Tartares), « la nausée » de Sartre. C’est ce que je me disa ...