écrit le 6 décembre 2018 à 05h18

¡Mujer, mi pantalón!

Jamais je ne l’oublierai. C’était un soir foncé. Le crépuscule gagnait peu à peu. Je suis allé aux urgences avec une hémorragie. Vous s ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Je suis reconnue sauveteuse secouriste du travail !

par Louna-s

Poursuivre la lecture du même auteur...

16/10/2019

mercredi 16 octobre

Je l’ai perdue de vue parmi cette foule immense qui grouillait comme une poignée d’asticots sur un morceau de viande avarié. Un train est ...

20/10/2019

fais de moi ce que tu voudras

Je ferais rigoureusement de moi ce que tu voudras. C’est trop lourd de décider et ma conscience ne le supporte plus. Je t’en voudrais si tu ...

20/11/2019

pas même le rêve...

Et voilà que des rêves étranges s’insinuent désormais dans ma tête pour m’égarer davantage. Des rêves absurdes, dénués de sens, ...