écrit le 16 octobre 2019 à 15h49

mercredi 16 octobre

Je l’ai perdue de vue parmi cette foule immense qui grouillait comme une poignée d’asticots sur un morceau de viande avarié. Un train est ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

La chambre en face de ma porte d'entrée

par Hope88

Poursuivre la lecture du même auteur...

28/01/2019

nauffrage

Mes petites lignes, vous ne pouvez deviner à quel point mon écrit manque de sonorité alors que je voudrais tellement qu’il retentisse comme un ...

16/12/2018

la quincaillerie de Mr L.

C’est peut-être l’approche des fêtes de fin d’année qui ouvre en moi ces tiroirs du passé encore plus qu’à l’accoutumée, l’approch ...

18/07/2019

perdre ou se relever?

La perte. Cette sensation écrasante d’avancer en ayant laissé quelque chose d’irrécupérable derrière soi. Un peu comme cette panique si pa ...