écrit le 8 décembre 2018 à 07h38

juste un fleuve à traverser

Il n’a même pas pris la peine de frapper. Il a poussé délicatement la porte et s’est assis devant moi. Un peu comme s’il avait été chez l ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

01/04/2019

place

J’aime m’asseoir sur cette place que tous les médiocres convoitent. Une place somme toute commune, ni plus belle ni plus laide que les autres ; ...

24/11/2018

je ne peux me passer de vous...

Je ne peux me passer de vous dire, à vous, petites feuilles témoins de mon journal, combien j’en suis dépendant. C’est simple, il me le faut ...

13/12/2018

le seul

Le seul problème dans ta vie c’est que tu n’as jamais été capable de répondre, de te défendre, tu as toujours été de cette catégorie-là ...