écrit le 11 décembre 2018 à 05h08

je ne sais plus où les mettre

Je l’ai attendue. Patiemment. Dès les premières lueurs de l’aube. J’ai, le cœur plein de cet espoir tout neuf, arpenté la rue, noire de mo ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

03/12/2018

elle ne me quittera plus...

A bien y réfléchir, ça m’a pris un matin. Comme ça. A Toulouse. Un matin, comme les autres, grave et silencieux. De la fenêtre qui donnait su ...

15/12/2018

c'était peut-être un de ses fantasmes...

C’était peut-être un de ses fantasmes. Un de ces fantasmes qui vous habite et auquel un jour, sans vraiment savoir pourquoi, vous cédez. Cette ...

11/02/2019

je ne t'aime pas

L’amour c’est un peu comme la vie ; il réveille des douleurs dont personne ne veut. Il était six heures ce matin. Avant que le quotidien brut ...