écrit le 11 décembre 2018 à 05h08

je ne sais plus où les mettre

Je l’ai attendue. Patiemment. Dès les premières lueurs de l’aube. J’ai, le cœur plein de cet espoir tout neuf, arpenté la rue, noire de mo ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

11/01/2019

la toux de l'amour

Sa mère a surpris toute la famille en décédant d’une brutale pneumopathie. Depuis, elle est inconsolable. Alors, pour la retrouver symboliqueme ...

25/03/2019

ce n'est pas vrai

Parfois, j’essaye de me convaincre que ce n’est pas vrai. Que son regard n’a pas changé, que son sourire est toujours le même. Que ses geste ...

17/12/2018

comme je te déteste quand tu te tais...

Ne te souviens donc tu pas ? As-tu donc déjà oublié ? Comment as-tu pu faire pour jeter dans les méandres de l’oubli cette première rencontre ...