écrit le 10 avril 2019 à 18h34

il fallait que je le prenne

C’est sur cette même route que je l’ai pris en stop. Sous un déluge de pluie que mes essuie-glaces peinaient à écarter à leur vitesse maxim ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

18/07/2019

perdre ou se relever?

La perte. Cette sensation écrasante d’avancer en ayant laissé quelque chose d’irrécupérable derrière soi. Un peu comme cette panique si pa ...

12/03/2019

ma chérie

Ma chérie, cette histoire tu la connais par cœur. Maintenant, tu vas la revivre à mesure que tu la lis. Tu aurais même pu l’écrire tellement ...

25/11/2018

la vérité c'est que...

La vérité c’est que je ne peux en aucun cas raconter mon quotidien. Et savez-vous pourquoi, petites lignes imaginaires d’un journal en expansi ...