écrit le 28 décembre 2018 à 06h35

gros maux

Je ne sais plus quelle heure il était quand je me suis levé cette nuit. Deux heures peut-être. Peut-être même deux heures et quart. Peu import ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

21/01/2019

ombres ponctuelles

Je tourne dans ma vie comme un lion en cage en quête de sens, en quête d’issue. Les sillons de mes griffes dessinent autant de chemins de dése ...

19/03/2019

la vie est mal faite

Ma fille aînée d’à peine quatre ans le dit souvent : « ce n’est pas grave… ». Au début, cela m’a surpris, désormais je sais d’où e ...

21/02/2019

lune

J’aime contempler la lune rondelette Son rayon de clarté, ses doigts sur ma fenêtre Me racontent des histoires et égarent mon mal-être C ...