écrit le 28 décembre 2018 à 06h35

gros maux

Je ne sais plus quelle heure il était quand je me suis levé cette nuit. Deux heures peut-être. Peut-être même deux heures et quart. Peu import ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

13/01/2019

elle sait me faire frissonner

Ce matin-là d’un superbe mois de novembre dernier, de très bonne heure, je l’ai rejointe à l’hôtel. Je mourrais d’envie de la revoir. Pr ...

11/12/2018

je ne sais plus où les mettre

Je l’ai attendue. Patiemment. Dès les premières lueurs de l’aube. J’ai, le cœur plein de cet espoir tout neuf, arpenté la rue, noire de mo ...

14/12/2018

il me semble que c'était hier...

Je me souviens encore. Il me semble que c’était hier. Nous étions gamins. Ces petites cartes rectangulaires qu’on choisissait si longuement. L ...