écrit le 19 février 2019 à 05h47

ce corps qui me manque

Tout à l’heure, quand nos regards se croiserons de nouveau, je réaliserai combien la réalité raye les rêves. Qu’importe ! Oubli de tendress ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

L'amour ça rend beau les laids (comme disait Carlos, grand philosophe du 21ème siècle)

par mmg

Poursuivre la lecture du même auteur...

26/12/2018

la montagne aux mille sommets

Je musarde au gré des vertes prairies de diariste. Tâtonne. Furète. Sous mes pieds, cette herbe florissante issue de cette terre nourricière qui ...

01/04/2019

place

J’aime m’asseoir sur cette place que tous les médiocres convoitent. Une place somme toute commune, ni plus belle ni plus laide que les autres ; ...

21/11/2018

Yo soy así

Ma petite agora, la décision n’était pas facile à prendre. Elle m’a été coûteuse en termes de temps, de réflexion et d’énergie. Pou ...