écrit le 5 juillet 2019 à 19h12

c'était le bon gars

C’était le bon gars, Patrice. Un grand gaillard solide et charpenté avec une bonne bouille en prime, le bon camarade de classe, le bon pote, celu ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

21/12/2018

odeur de gants

J’écoutais « pensando en ti » ou encore « ese barco velero » d’Isabel Pantoja dans la vieille Renault 11 ou encore « ese tren de la vida ? ...

01/12/2018

on peut tout faire

67 094 écrits. Excusez du peu. Depuis des années, les feuilles de journaux anonymes s’accumulent. On pourrait même en faire un ouvrage annuel, ...

09/12/2018

je te veux

A : « Prends-moi dans tes bras ! ça me manque tellement ! Ce manque me fait tellement mal ! Ce mal me fait ressentir ce vide avec tellement d’am ...