écrit le 25 décembre 2018 à 06h28

aube de noël

En cette aube de noël, je me panse de toi. Impression de chavirer avec chacun de mes mots qui résonnent dans le maudit. La perte est douloureuse ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

24/12/2018

que ce monde est beau.

Il était 16h13. Je le sais, car j’ai regardé ma montre. Le ciel était noyé dans une épaisse brume de nuages. Des nuages lourds et pesants qu ...

04/01/2019

tout me dépasse

Je conduis sur cette route si familière. Pendant des années, des décennies, je l’ai arpentée chaque jour. Toujours aussi agréable malgré ses ...

04/12/2018

je n'excelle pas

Je n’excelle pas en poésie; ce matin c’est un problème qui m’engourdit et me saisit jusque dans le moindre phonème. Pourtant c’est avec ...