écrit le 25 décembre 2018 à 06h28

aube de noël

En cette aube de noël, je me panse de toi. Impression de chavirer avec chacun de mes mots qui résonnent dans le maudit. La perte est douloureuse ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

26/01/2019

trompe l'oeil

La réalité a des facettes bien plus tristes que la fiction. Les films s’inspirent de la réalité, même si certains sont fictifs et non l’inv ...

18/06/2019

je pourrais vous dire

Je pourrais essayer de noircir davantage ces quelques pages de mon journal qui resteront comme des jours sans ombre. Je pourrais tenter de mobiliser ...

19/12/2019

jeudi 19 décembre

C’est d’une lassitude sans fin. Mon téléphone portable déborde de contacts. Ma boite mail est saturée d’adresses. A croire que la multitude ...