écrit le 7 décembre 2018 à 05h37

Alicia de Salamanque

Un soir du mois de juillet, j’étais assis à la discothèque avec des amis. Et puis elle est arrivée. J’avais 18 ans à peine, elle en avait 2 ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter rotvi, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

L'amour ça rend beau les laids (comme disait Carlos, grand philosophe du 21ème siècle)

par mmg

Poursuivre la lecture du même auteur...

05/03/2019

le plus dur

C’est le soir le plus dur. Presqu’au crépuscule. Au déclin de la journée. Lorsque la lumière cède et l’ombre avance en masquant la nuit. ...

20/10/2019

fais de moi ce que tu voudras

Je ferais rigoureusement de moi ce que tu voudras. C’est trop lourd de décider et ma conscience ne le supporte plus. Je t’en voudrais si tu ...

08/12/2018

juste un fleuve à traverser

Il n’a même pas pris la peine de frapper. Il a poussé délicatement la porte et s’est assis devant moi. Un peu comme s’il avait été chez l ...