écrit le 19 novembre 2018 à 21h13

Lundi 19 Novembre 2018

Forêt silencieuse, aimable solitude, Que j’aime à parcourir votre ombrage ignoré ! Dans vos sombres détours, en rêvant égaré, J’éprouve un ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter mmg, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

La chambre en face de ma porte d'entrée

par Hope88

Poursuivre la lecture du même auteur...

29/07/2019

Lundi 29 Juillet 2019 - La gloire de mon père

Pour qu'on puisse passer du temps en famille pendant mon congé maternité, Clément a réussi à cumuler 6 semaines de repos consécutives. Avant qu' ...

01/01/2019

Mardi 01 Janvier 2019

Je déteste toujours autant les fêtes de fin d'année, cette obligation de faire la fête sous peine de passer pour un marginal, où rire est un devo ...

16/09/2019

Lundi 16 Septembre 2019 - Baiser volé

S'il suffisait de se convaincre qu'un évènement n'a pas eu lieu pour se le sortir de la tête et faire comme si ça n'était jamais arrivé, ce sera ...