écrit le 21 septembre 2017 à 21h43

Jeudi 21 Septembre 2017

Parfois, sans que je sache vraiment ni comment ni pourquoi, je n'empreinte pas la même route pour rentrer chez moi le soir. Je ne m'en aperçois que ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter mmg, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

18/09/2017

Lundi 18 Septembre 2017

"Sur leur visage une larme, aussi douce qu'un je t'aime" La cérémonie était très émouvante : sobre, raffinée et sans fioriture, à l'image des ...

11/02/2017

un an déjà

Un an, déjà, que ton départ a fait tomber sur ma vie ce rideau de pluie. Un an qu'une parenthèse s'est ouverte sur toutes ces questions, sur tous ...

06/07/2018

Vendredi 06 Juillet 2018

Les moissonneuses tournent à plein régime et ronronnent jusqu'à des heures indues. Et même si je peste contre tous ces tracteurs qui n'avancent pa ...