écrit le 4 décembre 2016 à 18h22 dans Journal intime

Dimanche 04 Décembre 2016

Nos mains s'aventurent, rebroussent chemin, s'élancent de nouveau puis s'attardent, attentives au moindre frisson. Nos lèvres se trouvent, s'effleur ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter mmg, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

13/08/2018

Lundi 13 Août 2018

#CarnetsDeVacances

Qu’il fait bon ne rien faire, Libre de toute affaire, Libre de tous soucis, Et sur la mousse tendre Nonchalamment s’étendre, Ou demeurer assis ; ...

26/06/2017

Lundi 26 Juin 2017

J'attendais le bon moment. Il fallait qu'on parle de ce qui c'était passé mardi, de sa réaction, excessive à mon sens. Je voulais amener le sujet ...

18/12/2016

Dimanche 18 Décembre 2016

"Nous nous promenons dans notre éternelle solitude une aiguille pour balancier" Tu vas dire mon petit cahier que je suis toute en contradictions. ...