Dimanche 11 Novembre 2018

lu 120 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cher Journal,

Je me lève à 7h du matin le week hend, je vois par la fenêtre de ma cuisine en préparant le petit déj de mes enfants que la ville est encore endormis, pas une personne, pas de voiture qui passe. En buvant mon café au balcon le jours se lève petit à petit.

Aujourd'hui, je dois garder mes 2 neveux parce que mon frère travail. Ce sont des enfants qui se trouvent en famille d'acceuil parce que leur mère ne pouvait pas s'occuper d'eux, ils se sont trouvés dès petit abandonné et mon frère essaie depuis 2 ans de les reprendre.
Comme il travail aujourd'hui, il voudrait que je les garde toute la journée.
Le grand qui a 8 ans commence à montrer son visage de démon. En faite, il faudrait que je sois ferme avec eux.

A bientôt, Cher Journal.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Blue Moon
Partager l'écrit
Ancien diariste :

qu'est ce que ça doit être agréable de déguster lentement ton petit café sur le balcon s'ouvrant sur une ville endormi, seulement entourée par un silence qui semble englober le monde entier! Quant à tes neveux, il faut savoir poser des limites, souvent quand ils sont turbulents c'est que justement...ils en cherchent. Bises et beaucoup de courage.

zelis
zelis :

Coucou Rotvi, c'est agréable le silence. J'ai du mal à supporter le bruit des enfants sa me fait mal à la tête. Mais, je ne peut pas interdire les endants de jouer.
C'est pour sa que sa me détend de sortir au balcon avec du café .
Au sujet de mes neveux. Oui il faut que je sois plus ferme.