Deux mois après le choc

lu 84 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cela fait 2 mois ce jour que mon épouse, D., m’a annoncé qu’elle avait un amant et qu’elle hésitait à continuer notre mariage. Nous venions de passer une soirée tous les trois avec H., son fils, mon beau-fils adoré. H. a 15 ans. Cela fait 8 ans que je suis à ses côtés. Il est comme un fils pour moi. Nous venions donc de passer une belle soirée au cinéma suivie d’un restaurant. Je m’étais couché léger et heureux. Cela faisait pourtant deux semaines que quelque chose avait changé en elle. Sous la couette, tout sourire, je lui demande alors : « qu’est ce qui ne va pas, chérie ?
- il y a quelqu’un d’autre dans ma vie »
Je ne me souviens pas de tout. Ça a été le premier choc. Mon corps s’est mis à trembler. Je me suis contenu et j’ai écouté. Rapidement j’ai cru à une crise, un mauvais passage. Je l’ai écoutée me parler de lui, comment il la faisait rire, comment il la faisait danser.
Je lui ai dit que je comprenais, d’autant que mon année avait été horriblement chargée d’événement douloureux. C’était compréhensible qu’elle ait eu besoin d’air frais. Je lui ai proposé de tout effacer. Et je lui ai dit que je lui apporterai ce dont elle avait besoin, évidemment ! C’est ma femme, le centre de ma vie. Cela fait huit années que je la couve de mon amour. Je peux la comprendre et facilement avancer. Mon corps tremble. Je suis demande ce qu’elle compte faire avec lui désormais. Elle m’explique qu’elle hésite entre lui et moi. C’est le deuxième choc. Terrible. Je ne m’en remettrais jamais. Deux mois après je sais que je n’en remettrais jamais. Quelque chose est définitivement mort en moi à cet instant précis. Elle hésite entre lui et moi. Elle se confond en explications, elle n’a pas couché dit-elle. Elle hésite et est prête à m’oublier pour lui.
Je quitte le lit. Mon corps tremble. Les larmes coulent peut-être déjà. Je ne sais pas encore que je vais pleureur chaque jour et chaque nuit durant les cinq semaines à venir. Ma voix s’élève. Toute ma vie s’effondre. Je lui lâche dans le désordre tout le mal qu’elle va faire autour d’elle : son fils, sa famille, nos amis, ma famille, nos chats et moi, ce mari qui a toujours été présent pour elle, ce mari aimant, prévenant, généreux, travailleur, ce mari à qui elle a juré le bonheur jusqu’au dernier souffle. Elle reste indifférente. Puis me reproche de m’emporter. Je m’habille comme je parle, en désordre. Puis je cours vers la voiture. Besoin de fuir pour ne plus être confronté à la réalité. Je conduis trop vite sur les routes de campagne. Je m’arrête près d’un fossé. Et je hurle dans la nuit. Je hurle toute la douleur d’une vie brisée. Je hurle toute ma douleur de ne plus être aimé par celle en qui j’avais placé toute ma confiance. Je hurle car quelque chose meurt en moi. Je hurle à en perdre la voix. C’était il y a deux mois. Deux mois qui m’ont semblé une éternité. Aujourd’hui je l’aime toujours autant. Je rêve de tout recommencer. Lorsque je pense à elle, je me dis qu’elle m’aime encore. Lorsque je la vois, je me dis qu’elle aimerait être dans mes bras. Mais tout est faux. Je suis resté dans le passé. Et quelque chose en moi meurt un peu plus chaque jour.

Je ne sais plus. Aujourd’hui ma difficulté est de ne plus l’aimer, de trouver un moyen de l’oublier et de passer à autre chose. C’est ce qu’elle me demande de faire. En bon mari, je m’exécute. C’est pour cette raison, cher journal que je t’écris. Car peut-être qu’à force de m’écrire, je comprendrai quelque chose. Peut-être que je serai libre et vivant à nouveau. Peut-être que mon esprit retrouvera le goût au bonheur.

15
+1
Ils aiment cet écrit :
  • mmg
  • MisSophie
  • Whovian
  • CanonScier
  • Titia7
  • Prunus
  • Papillon noir
  • Black Magic Girl
  • Lolita Véda
  • Never.Forget
  • Sewouenn
  • october
  • rotvi
  • Sweet-Luna
  • Addam
Partager l'écrit
Lolita Véda
Lolita Véda :

Bienvenue à toi et oui t’écrire t’aidera peut-être...

vivreencore
vivreencore :

@Lolita Véda : merci beaucoup ! Oui ça ne peut que me faire du bien. Même un peu, ce sera déjà ça. Et rencontrer d’autres avis, d’autres personnes ça ne peut qu’aider. Encore merci pour le message de bienvenu.

october
october :

Donner tout son amour avec toute confiance, se laisser porter sereinement par le bonheur simple de se savoir aimé en retour, puis un jour se retrouver mis à terre par cet amour bafoué, je crois qu'il y a peu de choses aussi douloureuses..
.Heureusement, peu à peu le coeur se ferme et les yeux s'ouvrent..
L'amour peut-il mourir, l'amour peut-il renaître ?
Ton histoire continue, ton coeur bat encore..personne ne peut prédire la suite...Mais ce que je sais c'est que rien ne sera plus jamais pareil.
je te souhaite la bienvenue sur ces pages.

vivreencore
vivreencore :

@october : Merci pour ton message de bienvenu. Et merci pour ce commentaire qui résume très bien ce que je traverse. C’est bête mais « ça fait du bien d’être compris ».