Ligne du temps de rotvi

Filtrer les écrits : Tous | Publics | Privés
Affichage : Ligne du temps | Boite à photos | Groupes d'écrits
Accéder à une année : 2019-2018
Aujourd'hui
17 Janvier 2019

parceque les premiers seins

A toi qui me nargues à travers la nuit et me flattes du fond de l’oubli : P arceque les premiers seins que j’ai caressés étaient les tiens, ça me revient, A vec ardeur, tu m’as pressée contre [...]
16 Janvier 2019

l'importance des choses

Cela s’est passé le weekend dernier. Une fin de semaine absolument comme les autres, à s’y méprendre d’ailleurs. Et pourtant, il me semble parfois que la Terre tourne à l’envers. Ou qu’il [...]
14 Janvier 2019

la dernière fois que j'ai fait l'amour...

Mes petites lignes, la dernière fois que nous avons fait l’amour avec ma femme, je dois l’écrire, je dois vous le révéler, je dois vous le décrire. Ce serait injuste de ne pas vous faire partager [...]
13 Janvier 2019

elle sait me faire frissonner

Ce matin-là d’un superbe mois de novembre dernier, de très bonne heure, je l’ai rejointe à l’hôtel. Je mourrais d’envie de la revoir. Premier étage, chambre 124. Je connaissais le code, elle [...]
11 Janvier 2019

la toux de l'amour

Sa mère a surpris toute la famille en décédant d’une brutale pneumopathie. Depuis, elle est inconsolable. Alors, pour la retrouver symboliquement, elle tousse, le matin en se levant ; à midi en [...]
10 Janvier 2019

palindrame

« Elle », c’est « la vie ». Et la vie c’est féminin. Même si elle est accidentelle. Même si elle est artificielle. Le féminin est plus doux, plus facile à accepter, moins brutal. D’« elle [...]
07 Janvier 2019

aimer au désespoir

Ça ne fait que quinze jours que je te connais et j’ai déjà envie de tout plaquer. Comment fais-tu pour donner à ce point envie aux gens de renoncer aussi vite, de se résigner, de ne plus avoir [...]
06 Janvier 2019

ogre d'appétit

Je m’en souviens. J’en avais d’ailleurs griffonné quelques notes pendant que je vivais cet instant-là. Sur une feuille blanche prise parmi mes cours. Une feuille blanche sans ligne. Je déteste [...]
04 Janvier 2019

tout me dépasse

Je conduis sur cette route si familière. Pendant des années, des décennies, je l’ai arpentée chaque jour. Toujours aussi agréable malgré ses épingles. Sur cette route, tout y est délicieux, [...]
Janv. 2019
2019
(46 ans)
30 Décembre 2018

elle m'a ignoré

Vous ne pouvez pas savoir combien j’en suis dépité, chagriné. J’aurais seulement voulu qu’elle me fasse un geste, tout petit même, j’aurais accepté ; juste un petit signe pour me montrer [...]
28 Décembre 2018

gros maux

Je ne sais plus quelle heure il était quand je me suis levé cette nuit. Deux heures peut-être. Peut-être même deux heures et quart. Peu importe. J’ai mis mon peignoir puis j’ai enfilé mes chaussons. [...]
27 Décembre 2018

à vous je demande...

Comment se relever quand on a vécu l’enfer ? Comment se redresser comme cette tige en fer ! Comment rejeter cette sensation amère ? Comment se protéger contre ce courant-d ’air ! Comment [...]
26 Décembre 2018

la montagne aux mille sommets

Je musarde au gré des vertes prairies de diariste. Tâtonne. Furète. Sous mes pieds, cette herbe florissante issue de cette terre nourricière qui abreuve autant qu’elle alimente. La vérité, c’est [...]
25 Décembre 2018

aube de noël

En cette aube de noël, je me panse de toi. Impression de chavirer avec chacun de mes mots qui résonnent dans le maudit. La perte est douloureuse. Elle réactive le manque. Je voudrais ne plus pâlir [...]
24 Décembre 2018

que ce monde est beau.

Il était 16h13. Je le sais, car j’ai regardé ma montre. Le ciel était noyé dans une épaisse brume de nuages. Des nuages lourds et pesants qui étouffaient cette voûte céleste et grise et descendaient [...]
23 Décembre 2018

le manque

Je ne voudrais pas avoir à me souvenir. Je voudrais arriver à ne pas fermer les yeux. A peine clos, le souvenir me saute dessus. Un souvenir, quand ça vous prend par surprise ça fait mal. Il n’y [...]
21 Décembre 2018

odeur de gants

J’écoutais « pensando en ti » ou encore « ese barco velero » d’Isabel Pantoja dans la vieille Renault 11 ou encore « ese tren de la vida ». Dans la voiture avec mon père. Vers un de ses chantiers. [...]
20 Décembre 2018

flocons d'amour

Je m’en souviens comme si c’était hier et pourtant ce passé n’exhale plus que des parfums d’hiver et de neige mordante. C’était durant ma semaine de congés l'hiver dernier. J’avais commencé [...]
19 Décembre 2018

moi je veux bien

Mes petites lignes, de nos jours, on peut tout avoir avec l’argent et pourtant, j’ai l’impression de passer à côté de l’essentiel. Moi, je veux bien passer un « joyeux noël » et de « bonnes [...]
17 Décembre 2018

comme je te déteste quand tu te tais...

Ne te souviens donc tu pas ? As-tu donc déjà oublié ? Comment as-tu pu faire pour jeter dans les méandres de l’oubli cette première rencontre où tout a basculé en un battement de cil ? Est-ce [...]
16 Décembre 2018

la quincaillerie de Mr L.

C’est peut-être l’approche des fêtes de fin d’année qui ouvre en moi ces tiroirs du passé encore plus qu’à l’accoutumée, l’approche de ces fêtes pâles et fades pour ne pas dire dénuées [...]
15 Décembre 2018

c'était peut-être un de ses fantasmes...

C’était peut-être un de ses fantasmes. Un de ces fantasmes qui vous habite et auquel un jour, sans vraiment savoir pourquoi, vous cédez. Cette femme, je ne me souviens même pas de son prénom. [...]
14 Décembre 2018

il me semble que c'était hier...

Je me souviens encore. Il me semble que c’était hier. Nous étions gamins. Ces petites cartes rectangulaires qu’on choisissait si longuement. Le simple fait de les découvrir, de les effleurer, de [...]
13 Décembre 2018

le seul

Le seul problème dans ta vie c’est que tu n’as jamais été capable de répondre, de te défendre, tu as toujours été de cette catégorie-là de gens moite qui encaisse les coups en silence. Tu [...]
12 Décembre 2018

jamais il ne s'estompe

Le bateau de nos vies vogue sur les flots du temps. Bientôt, nos yeux caresseront cette terre où il faudra accoster. Et pourtant l’espoir nous protège. Nu comme un ver, jamais il ne s’estompe. [...]
11 Décembre 2018

je ne sais plus où les mettre

Je l’ai attendue. Patiemment. Dès les premières lueurs de l’aube. J’ai, le cœur plein de cet espoir tout neuf, arpenté la rue, noire de monde. Partout, des êtres fascinants grouillaient dans [...]
10 Décembre 2018

histoire de gamin

Quand j’étais gamin, je pensais qu’un jour je deviendrai un grand. Je veux dire un grand avec un g majuscule. Un grand avec un air de sérieux. Un grand sans ce a de amertume. Un grand avec le n [...]
09 Décembre 2018

je te veux

A : « Prends-moi dans tes bras ! ça me manque tellement ! Ce manque me fait tellement mal ! Ce mal me fait ressentir ce vide avec tellement d’amertume ! » B : « Quel manque ? » A : Ne t’es-tu [...]
08 Décembre 2018

juste un fleuve à traverser

Il n’a même pas pris la peine de frapper. Il a poussé délicatement la porte et s’est assis devant moi. Un peu comme s’il avait été chez lui. Évidemment, je l’ai reconnu. Il n’a daigné [...]
07 Décembre 2018

Alicia de Salamanque

Un soir du mois de juillet, j’étais assis à la discothèque avec des amis. Et puis elle est arrivée. J’avais 18 ans à peine, elle en avait 25. Je n’avais peur de rien. J’avais la jeunesse [...]
06 Décembre 2018

¡Mujer, mi pantalón!

Jamais je ne l’oublierai. C’était un soir foncé. Le crépuscule gagnait peu à peu. Je suis allé aux urgences avec une hémorragie. Vous savez, ces hémorragies d’espoir qui vous laissent tellement [...]
04 Décembre 2018

je n'excelle pas

Je n’excelle pas en poésie; ce matin c’est un problème qui m’engourdit et me saisit jusque dans le moindre phonème. Pourtant c’est avec frénésie que, de cette zone érogène du mot sauvage [...]
03 Décembre 2018

elle ne me quittera plus...

A bien y réfléchir, ça m’a pris un matin. Comme ça. A Toulouse. Un matin, comme les autres, grave et silencieux. De la fenêtre qui donnait sur les toits triangulaires où venaient se poser une [...]
02 Décembre 2018

souvenez vous...

Souvenez vous mes chères et tristes lignes, souvenez vous de cet impitoyable temps qui scande notre vie et égrène nos secondes sans même que nous en prenions garde. Souvenez vous que tel le balancier [...]
01 Décembre 2018

on peut tout faire

67 094 écrits. Excusez du peu. Depuis des années, les feuilles de journaux anonymes s’accumulent. On pourrait même en faire un ouvrage annuel, ou soyons fou, « originel », une encyclopédie, par [...]
Déc. 2018
30 Novembre 2018

Minute -

Minute– 30 : je suis sur le canapé, à l’étroit. Une lumière provenant de la box attire mon regard à chaque fois que j’entrouvre les yeux. J’entends le clapotis généreux de la pompe de l’aquarium. [...]
29 Novembre 2018

jamais je n'avouerais

Jamais je n’avouerais même sous la torture ; Jamais je n’avouerais car ce secret est le mien, et le révéler serait me trahir. Combien Sylvain Tesson devait être heureux dans les forêts de Sibérie [...]
29 Novembre 2018

vous n'êtes pas seuls...

Parce que la vraie souffrance est personnelle et ne se partage pas, parce que les douleurs vraies ne peuvent être délestées sinon atténuées de manière éphémère, parce que les sourires ne rayonnent [...]
27 Novembre 2018

l'arène

Peut-on dire à son journal non intime, sous les yeux certainement médusés, hagards et impatients parfois, de cette foule en attente, qu’un mot est sur le point de sortir ? qu’un mot se tient prêt [...]
26 Novembre 2018

il faut que je vous en parle...

Je ne sais pas pourquoi, il faut que je vous en parle. Car vous, mieux que personne savez écouter des deux oreilles à la fois, vous mieux que personne pouvez ressentir ce que l’on ressent dans ces [...]
25 Novembre 2018

la vérité c'est que...

La vérité c’est que je ne peux en aucun cas raconter mon quotidien. Et savez-vous pourquoi, petites lignes imaginaires d’un journal en expansion décroissante ? Car mon quotidien est ma vérité, [...]
25 Novembre 2018

Faim et océan

Même moi, mes petites lignes, parfois, je n’ai pas envie d’écrire. Alors, j’ouvre mon journal intime, tourne les pages des écrits existant que je relis occasionnellement au passage, m’arrête [...]
24 Novembre 2018

je ne peux me passer de vous...

Je ne peux me passer de vous dire, à vous, petites feuilles témoins de mon journal, combien j’en suis dépendant. C’est simple, il me le faut. Le simple fait de le voir, de parcourir avec mes yeux [...]
23 Novembre 2018

Craving, yoyoter de la touffe ou comment j’ai lu..

« Ralentissement psycho-moteur » a indiqué d’un air grave l’interne qui m’a ausculté ce matin à 4 heures. Telle était sa première phrase. Les autres décrivaient mieux ma pathologie ; enfin [...]
22 Novembre 2018

aridités

Ma petite agora, leçon de vocabulaire aujourd'hui…et plus précisément concernant les antonymes du mot « aridités » qui sont : attrait, exubérance, fertilité, productivité, richesse, sensibilité* [...]
22 Novembre 2018

ils

lorsque je bossais en centre spécialisé j’ai vu des patients nus car ils s’arrachaient tous leurs vêtements ramper par terre se déféquer ou s’uriner dessus ou n’importe où à même le sol [...]
21 Novembre 2018

Yo soy así

Ma petite agora, la décision n’était pas facile à prendre. Elle m’a été coûteuse en termes de temps, de réflexion et d’énergie. Pour autant, quelque chose en moi me disait que je devais [...]
Nov. 2018
2018
(45 ans)