Dimanche 16 Juin 2019

lu 54 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je sais ce que je veux faire. Travailler dans un IME. L'IME à Calais, car d'autre sont vraiment horrible.

J'y suis allée, pour la kermesse à min petit frère (Il est autiste), et, c'était vraiment intéressant de voir comment ils ont réussi à les rendre presque autonome.

Les filles, ont dirait qu'elle n'ont rien. Mais, c'est normal j'ai lu cela sur internet les filles ont tendance à mieux gâcher leur jeu. N'importe qui pourrait l'être, je pourrais l'être aussi (Je me prend moi comme exemple, mais il n'y a aucune chance que je le sois,ma mère me dit parfois que j'agis comme mon petit frère même si c'est faux, je pense. D'ailleurs, elle me dit cela comme une critique, mais je le prend comme un compliment)

L'autisme, c'est compliquée. C'est différent pour chaque personne. Apparament, plus tu réussi à le cacher, plus tu es intelligent. Ce qui m'énerve pas contre, c'est les gens qui disent que les autistes sont tous super intelligent. C'est faux. Certain sont, désolée, mais bête, d'autre ont une intelligence normal, et d'autre sont très intelligent, c'est tout. Mon frère, me même si il ne sait pas parler (Il apprend quand même ! Il dis de plus en plus de mot et de phrase) je le classerai chez les gens très intelligent. Il a appris à lire seul, par exemple. D'ailleurs, la première fois qu'il a lu un truc devant ma mère, il devait avoir 4 ou 5 ans. C'était un truc derrière une boîte de céréale. Ma mère a été hyper étonnée.

Moi, si je me compare à lui, je suis idiote. Je sais parler, certes, mais j'ai eu du mal à apprendre à lire (Maintenant, je lis trop vite), mon écriture est vraiment moche, j'ai du mal à parler avec les gens (Bizarrement, mon frère lui arrive à communiquer avec tout le monde.)
Je suis complètement en dessous de lui, alors qu'il n'a que 7 ans.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • colombine
Partager l'écrit
colombine
colombine :

Il y a beaucoup d'idées reçu sitôt qu'il s'agit de déficience intellectuelle. Je préfère de loin ce terme la à celui de handicap mental qui a pris, au fil du temps une constatation négative. Les personnes ayant un autisme sont aussi différentes que les gens "ordinaires". J'aime beaucoup tout ce posititif à propos de ton frère et la tendresse que tu lui porte transparaît dans ton texte.