Mercredi 12 Juin 2019

lu 28 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je parle des humains, de leur instinct animal, mais je suis humaine, aussi. Et je suis une des plus atteinte par cette "instinct".

Les humains ont appris à contrôler leur colère. Moi..? Oh, au collège, je ne ressens que de la peur, alors, je n'ai besoin que de contrôler ma peur, et de sourire.

Mais, chez moi...? Je me met en colère pour un rien. Une colère démesurée, incontrôlable,qui sort quand je réfléchisse... Colère, tristesse, je n'en sais rien, en fait.. Je n'arrive pas à différencier les deux.. Je ne sais pas si je cri à cause de la douleur ou de la rage. Je ne sais pas si ce sont des larmes de colère ou de tristesse qui coulent ensuite sur mes joues.

Les émotions, c'est trop compliquée pour moi. Trop compliquée à comprendre. On m'a souvent traité de monstre, car, je n'ai aucune "empathie". C'est vrai, je n'en ai pas. Je ne veux pas être méchante, mais... Je n'arrive juste pas à comprendre les émotions des autres.

Un jour, une amie m'a annoncée la mort de son grand père. Je ne savais pas comment réagir. Alors j'ai ri. C'était un petit rire, un rire nerveux, un rire de gêne avant de sortir un simple "Excuse." et de passer à autre chose.

Pourtant.. A l'anniversaire de ma grande sœur, mon grand oncle avait enfermée un moustique sous un verre, puis il s'amusait à lui arracher les pattes, alors qu'elle était encore vivante. Alors d'un coup, je me suis levée, et je lui ai crié d'arrêter sa avant de partir en pleurant. J'ai eu mal au cœur en voyant sa. Le moustique a dû avoir tellement mal..

C'est pareil quand j'entend mon chien huiner, je me met à pleurer. J'imagine que je n'arrive juste pas à comprendre les humains.

Mais.. A chaque fois que je pleure, on m'engueule,et ce, depuis que je suis toute petite déjà. Pleurer c'est mal, je le sais. Mais plus le temps passe, plus je pleure. Quand on me cri dessus, j'ai peur. Une peur encore plus immense que celle que j'ai à l'école.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !