Dimanche 26 Mai 2019

lu 46 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Mon grand père viens de faire un AVC. Enfin, c'est ce que disent les pompiers qui sont venus le chercher,ils sont pas encore sûr. Ilest conscient.

Ma grand mère ne le sait pas, mais, je suis réveillée (je dors chez elle) et j'ai tout entendue. Et tout cela me laisse indifférente.

Je sais, cela peut paraître monstrueux mais c'est un fait. Je ne m'inquiète pas le moins du monde. Ça me fait même sourire. Dans la famille on a tous des problèmes.

Il est partis à l'hôpital, donc tous vas bien aller. Je sais déjà ce qu'il vas se passer. Ma mère vas me le dire, je vais dire que c'est rien, qu'il est à l'hôpital, et elle va me traiter de monstre sans cœur.

Pourtant, mon autre grand père qui était atteint d'un cancer, allait souvent à l'hôpital, vers la fin. Je ne ressentais aucune peur, et je me sentais coupable quand j'ai vue ma grande sœur en train de pleurer.

Quand on a m'a appris sa mort, j'ai pleuré un peu, c'est vrai. Mais c'est tout.

Puis il y a eu son enterrement. Et la j'ai réalisée. Près de la morgue je me suis déjà mise à pleurer. Ma mère m'a dit que je pouvais rentrer à la maison. J'ai dis non. Je ne pouvais pas rentrer après sa.

Puis, dans la morgue, l'attente. Je ne pouvais m'empêcher de pleurer. Beaucoup trop. Mon oncle a essayé de me consoler, mais, il n'y arrivait pas. Son pull était mouillés à force.

Et finalement c'était l'heure. Il y avait beaucoup de monde. Les gens aimaient mon grand père. Et encore une fois je n'ai pas pu m'arrêter de pleurer.

Et puis les soirs suivant, je pleurais aussi. Au début, je m'imaginais que tout était un mensonge, une blague, qu'il allait revenir en souriant et en riant. Puis je me suis sentis en colère. Pas contre lui. Contre ma grand mère. Pourquoi est ce qu'elle avait fait sa ? Lui, il voulais vivre jusqu'à Noël, juste pour nous. Et ma grand mère a décidé que c'était mieux de le débrancher, comme sa. Merde, la meurtrière.


Puis, coupable. Comment est ce que je peux penser sa ? Mon grand père souffrait. Ma grand mère a eu raison.

Et j'ai fini par me mettre à raconter ma vie, le soir. À lui parler. Me disant qu'il m'entendais, qu'il ne pouvais juste pas me répondre.

Maintenant, je ne le fais plus. Mais des que je pense à lui, j'ai envie de pleurer. Je n'ai plus aucun souvenir de moi avec lui, je ne sais plus à quoi il ressemble. Pourtant tout ne fais que 2 ans.. 3 ans ? Merde, je sais plus.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Louna-s
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !