Mercredi 22 Mai 2019

lu 58 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Hier je suis allée à l'orthodontiste. D'habitude, j'ai pas du tout mal. Niveau douleur, je suis vraiment pas du tout sensible.

Sauf qu'il y a eu un problème. Depuis le début du mois, l'appareil faisait ce qu'il voulais, mais je m'inquiétais pas, j'avais pas mal.

Donc, je vais à mon rendez vous, il regarde et la il me demande si j'ai pas mal, je dis non, et il me dis que c'est vraiment bizarre que je ne ressens rien, car le fil et la bague se sont glissés tout seul sous ma gencive, et que la bague est donc resté collée en dessous.

Bien sur, il a du la retirer. Ça a beaucoup saigné, mais, toujours pas mal. C'était juste long de devoir attendre que le saignement s'arrête, pour qu'il puisse remettre une bague.

Et c'est la que sa commence à faire mal. Donc, il me dis qu'il vas me mettre une autre sorte de bague, pour qu'elle ne parte plus car déjà en 3 mois, elle s'était retirer 3 fois, et il ne voulait pas que ce genre de chose recommence, surtout vue ce qu'il s'est passée hier. Donc, bon, au début, ça va. Ça fait un peu mal, parce qu'il doit enfoncer la bague autour de la dent, la bague faisant le tour de la dent.

Puis, il arrive avec un marteau, et un pique. Je flippe un peu, mais ça va. Il commence à taper dans le pique avec le marteau, le pique étant sur ma dent. Ça va, ça fait mal, mais pas trop.

Après ça, il retire la bague, puis, il l'a remet. Il se remet à taper, mais plus fort. Ça avait vraiment pas l'air de lui faire plaisir. Et la ça mz fait vraiment mal. Je n'ai même pas pus retenir mes larmes. Surtout qu'après cela, il la retirer encore une fois, puis m'a dit que maintenant les mesures étaient faite il fallait le remettre, avec de la colle. Donc il le remet et retape. Moins fort, mais, ça me fait toujours autant mal, j'ai pourtant retenue de mes erreur set j'ai réussi tant bien que mal de me retenir de pleurer.

Après, il s'est occupée de quelqu'un d'autre en attendant que tout sèche. Je n'avais plus mal, juste un tout petit peu, mais j'avais toujours autant envie de pleurer.

Puis, en me mettant les fils, choses qui ne me fait pas du tout mal, il s'excuse en me disant qu'il n'avais pas envie de me faire mal, mais qu'il était obligée de faire cela, sinon, je le reperdrais toujours. Il n'avais pas à s'excuser, vraiment pas. C'est son métier, après tout.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !