Samedi 30 Mars 2019

lu 71 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Pile 13h00 et je viens de me réveiller. Hier soir, je me suis couchée à 2h. J'étais sur mon ordi.

Mon ordi... Quelque chose dont je ne pourrais pas me séparer. C'est une chose qui me fait partir du monde réel. J'ai des amis, dessus. Des amis qui m'aime vraiment pour qui je suis. Mais je ne les verrais jamais, car mes parents ne le voudront jamais. Surtout qu'ils sont plus vieux que moi. J'ai 14 ans, je les ai connus à 12 ans, et ils ont presque tous 18 ans, maintenant. Mais apparament j'étais assez mature pour parler avec eux. Eh, et mes amis irl disait l'inverse, et le disent toujours. Je suis immature.

D'ailleurs, je suis toujours dans mon lit. J'ai pas envie de descendre, et re entendre crier. Mes parents se disputent toujours. Mais je vais bien être obligée sinon c'est sur moi qu'on vas crier. Et mon père travaille.

Mais je ne trouve aucune raison de sortir de mon lit. Même d'être réveillée. J'aurai bien voulu mourir dans mon sommeil, ce serait plus simple. Parce que, sérieusement, je n'ai toujours pas le courage de me tuer. Parce que je souffre à cause d'eux mais eux souffre à cause de moi. Eux tous. Si je souffre, ce n'est que de ma faute.

. Je suis beaucoup trop sensible. Je pleure pour un rien. Je crie pour un rien, aussi, je n'arrive même pas à gérer ma colère. C'est pathétique. Sur le moment je ne ressens rien d'autre que de la colère, mais après, je me sens tellement honteuse. Et je pleure. Encore. Et encore.

J'ai tellement de façon différente de me suicider, mais je ne le ferais pas. Je n'y arrive pas. Sur internet, des gens m'aiment. M'aiment vraiment. Un jour, ils m'abandonneront tous. Je le sais. Demain ou dans 1 ans. Mais c'est la seule raison pour laquelle je suis vivante.

En parlant d'abandon, je suis la pire. J'ai tellement peur d'être abandonner. À chaque instant j'ai peur que mes amis irl m'abandonnent. Chaque petite chose d'eux me donne cette impression, alors le soir je pleure. Et je les colles plus pour qu'ils ne m'abandonnent pas. Mais tous le monde finira par m'abandonner un jour. Ce sera eux. Puis internet. Puis mes sœurs. Et enfin mes parents. Je serai seule au monde.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • loliluve
Partager l'écrit
loliluve
loliluve :

je ne vis rien de ce que tu vis toi sauf cette souffrance constante, et ce besoin de mourir
 

ptrlaura
ptrlaura :

@loliluve : Et j'imagine que tu as tes raisons. Ou peut être même aucune. J'espère juste que ta souffrance s'arrêtera. Je mérite de souffrir, mais personne d'autre ne le mérite.

loliluve
loliluve :

@ptrlaura : pourquoi mériterais tu de mourir si ce n'est pas indiscret. Effectivement j'ai mes raisons et surement trop de raison pour rester sur cette horrible déchet que nous les humains nous faisons de la terre 
 
 

ptrlaura
ptrlaura :

Je suis horrible. Je suis une humaine. Et je fais souffrir tous le monde. Ma famille, par exemple. Je suis la pire des humaines. Enfin, presque. Je n'ai jamais tuée personne. Mais j'y ai déjà pensée. Donc je ne suis pas aussi horrible que tous ces tueurs

loliluve
loliluve :

@ptrlaura : même si les tueurs ne méritent pas de vivre, ils vivent quand même. Tu as donc également le droit de vivre

ptrlaura
ptrlaura :

Non, non. Les tueurs ne méritent pas de tuer. Certains tuent pour de bonne raison, ou à cause d'une maladie mentale. Ce n'est pas toujours de leur faute.

loliluve
loliluve :

@ptrlaura : mais qui sont ils pour ôter la vie d'autrui ?

ptrlaura
ptrlaura :

Personne, c'est vrai. Mais, malgré tout, au fond, ils doivent être bon malgré tout. Je le sais personne n'est fondamentalement mauvais. Regarde, la guerre. Beaucoup de soldat font des meurtres. Mais pourtant, les gens trouvent cela acceptable,car ils ont le Droit de tuer. Pareil pour la peine de mort.

loliluve
loliluve :

Tu vas mieux ?
 

ptrlaura
ptrlaura :

@loliluve : je sais pas vraiment si on peut aller mieux.