Vendredi 19 Juillet 2019 - Vacances, j'oublie tout ...

lu 33 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cet après-midi nous sommes allés nous amuser dans un labyrinthe de maïs. Son plan n'était pas modifié toutes 10 mn, nous n'y avons pas croisé le Minotaure, mais nous aurions bien eu besoin d'un fil d'Ariane. Qu'on tente l'approche scientifique, ou qu'on y aille à l'instinct, c'est pareil. On se retrouve soit dans un cul de sac, soit à tourner en rond à croiser toujours les mêmes têtes, paumées comme nous. On s'est même demandé si, nous voyant approcher du but, les animateurs de dissimulaient pas les sorties pour nous embrouiller. C'est à vous rendre dingue, mais qu'est ce qu'on s'est marré. En fait on n'arrête pas de se marrer, on dirait une bande de sales gosses échappés d'une colo. Même Tarik et Clément, qui sont pourtant de nature réservée, se lâchent.


Après une telle prise de tête, on avait bien mérité une bonne glace. Les plus téméraires ont voulu tester des saveurs insolites : cactus, olive, coquelicot, bière, gingembre. Surprenant! Et bidonnant! Il y a des expériences qu'on devrait éviter de tenter.

Mika a voulu essayer "la coupe ras-le-bol". Assortiment surprise, selon l'humeur du chef, c'était écrit sur la carte. On a vu arriver ce qui ressemblait plus à un saladier qu'à une coupe, rempli jusqu'à la gueule de boules de glace de pratiquement tous les parfums de fruits, histoire de ne pas trop faire gloubi-boulga non plus. La tête de Mika quand le serveur a posé ça devant lui! Les enfants l'ont aidé un peu, sinon il n'en serait jamais venu à bout.

La veille déjà, au restau, il avait voulu prendre une profiterole en dessert, juste pour finir sur une petite note sucrée. C'est vrai, une profiterole c'est un petit chou, tout le monde le sait. Sauf qu'on a mangé dans le seul restaurant de bord de mer qui sert des profiteroles XXXL. Enorme elle était! On n'avait jamais vu ça. Du coup Mika s'est encore fait chambrer. Louis n'arrête pas de prendre ses bourdes en photo et de tout balancer sur les réseaux sociaux : ses caleçons de bain aux motifs improbables, la petite salamandre qui faisait bronzette sur son ventre pendant qu'il faisait la sieste au soleil, sa chute dans l'eau quand il est tombé dans un trou de sable (seul son bob flottait sur l'eau alors que 2 secondes plus tôt il était bien vissé sur sa grosse tête de clown). Je suis toujours aussi contente de n'avoir ni compte FB, ni compte Tw.


Il a ramassé une étoile de mer pour la ramener chez lui, en souvenir. Sauf que la bestiole était ou encore vivante, ou morte depuis peu, et que maintenant elle est en pleine décomposition. Ca pue son truc, c'est une horreur!

Hier soir il a voulu absolument regarder la 7ème compagnie. C'est pourtant du réchauffé, vu, revu et re-revu. Mais il connait toutes les répliques par coeur et il se poile tellement devant les mésaventures des trois autres baltringues qu'on l'a tous rejoint au salon et on s'est payé une bonne tranche de rire. Ce n'est pas de sa faute, Mika est une attraction à lui tout seul.


Ce soir les hommes ont quartier libre et sont partis boire un verre chez un pote de Chris qui fait collection de Coccinelle et Combi Volkswagen. Tout un programme ...

Emma est en pleine séance de nail art avec les filles. Lola est bien, ça fait plaisir à voir. Elle a besoin de compagnie féminine cette gamine, de faire des trucs de fille. Elle a un père génial, attentionné, mais ce n'est pas pareil.

Demain matin nous retournerons toutes les 5 au marché et on ira siroter un de ces délicieux cocktails en parlant chiffon.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Maryline_du_59
  • Lolita Véda
  • Philophobia
Partager l'écrit