Samedi 06 Juillet 2019 - Le poissananas

lu 52 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Hier je suis allée à la fête de l'école de Sacha. Il m'a téléphoné pour me dire que ça lui ferait esstrêment plaisir que je vienne le regarder danser.


La journée commençait à 10h00 avec l'exposition des oeuvres des enfants, de la visite du petit verger dans lequel ils ont planté fraises, framboises, groseilles, cassis, suivie d'un pique-nique et du très attendu spectacle costumé. Le thème était tout naturellement les fruits, en référence à l'activité qui fût le fil rouge de toute cette année scolaire.

Sauf que Sacha ne voyait pas les choses de cet oeil, lui voulait se déguiser ... en poisson. En Nemo très exactement, et ce que Sacha veut le veulent aussi l'Olympe et tous ses dieux. A la moindre contrariété, le gamin se transforme en petite créature possédée par je ne sais quels démons, qui se tord dans tous les sens, hurle et change de couleur.


Karine sa maman est habituée à ces excentricités, mais elle ne tenait pas à ce que son petit garçon soit une nouvelle fois le sujet de toutes les moqueries à cause de ses fantaisies, pas le jour où tous les parents seront réunis pour admirer leurs bambins. Il passe régulièrement pour un original, hermétique à l'autorité, et sa maîtresse a déjà convoqué plusieurs fois Karine et Baptiste pour les informer du caractère fantasque de leur fils (comme s'ils n'étaient pas au courant), et s'étonner qu'avec un papa militaire le gamin soit aussi indocile. Mon frère, qui ne porte pas particulière l'institutrice dans son coeur, lui a précisé qu'il était dans la police, que ça n'avait rien à voir avec l'armée et qu'il avait choisi ce métier pour l'action et pas pour mener ses enfants à la baguette. Ca a jeté un froid, l'instit a pris Sacha en grippe et ne lui passe rien.


Personne n'a réussi à faire changer Sacha d'avis, donc Karine a essayé de trouver un compromis. Elle a cherché sur le net si un quelconque poisson-fruit existait et elle est tombée sur le poisson ananas. Restait plus qu'à le vendre à Sacha, ce qui n'était pas la mission la plus simple. Devant l'insistance et les arguments de sa mère, il a fini par admettre que le poissananas, avec ses écailles jaunes et sa nageoire dorsale en forme de houppette, était beaucoup plus rigolo que Nemo.


C'est donc déguisé en ananas/poisson qu'il est venu réciter sa petite comptine. C'est une chanson que son papa lui a apprise, car Baptiste, pour importuner la maîtresse, a tenu à ce que Sacha joue à fond la carte de l'originalité qui le caractérise :


Après les bananiers, les cocotiers
On f'ra, comme ça, tous les arbres fruitiers
On chantera les grenades des grenadiers
Les coings des cognassiers
Et les pois des poitiers
Ce sera charmant, oui mais, en attendant

Nous qui sommes des as
Nous avons des ananas, des ananas, des ananas
C'est bon, les ananas ; c'est long, les ananas
Ça fond entre les dents, c'est épatant
C'est beau et c'est gros
Ils ont du poil sur le dos
Les ananas, quand on y goûte
C'est fou comme on en sent vite le goût


Le gamin était fier et heureux comme tout, les parents étaient tous hilares en voyant ce drôle de petit ananas se trémousser sur la scène, au milieu des pommes à couettes, des poires en soquettes et des raisins à casquette.

Etrange corbeille de fruits en vérité.

5
+1
Ils aiment cet écrit :
  • colombine
  • Lolita Véda
  • Maryline_du_59
  • Lhypobleu
  • Isis 31
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !