Lundi 25 Mars 2019 - Tartufe

lu 94 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Mon instituteur me disait toujours qu'on avait qu'une seule fois l'occasion de faire une première bonne impression, qu'il fallait soigner son apparence et toujours faire attention d'avoir une attitude irréprochable pour que les autres aient une bonne opinion de vous.

Ma grand-mère, elle, me répétait qu'il fallait rester naturel. Etre poli et respectueux, mais surtout ne jamais endosser un costume qui vous déguise, ni se faire passer pour quelqu'un qu'on n'est pas. "Pas de supercherie" disait-elle, "le mensonge ne paye pas, les autres doivent t'apprécier pour ce que tu es, mais pas t'admirer pour ce que tu n'es pas".


Je repensais à ça ce matin en observant mon chef.

Honnêtement, je ne sais pas comment il fait. C'est un vrai caméléon, il se transforme sans cesse, change de peau en fonction de ses interlocuteurs. Ce n'est pas l'award du manager de l'année 2016 qui devrait trôner sur son bureau, mais l'oscar du meilleur acteur. Comment parvient-il à être faux comme ça, tout le temps? Il doit avoir une mémoire d'éléphant pour se souvenir de tous ses mensonges. Avec untel il aime la bière, avec un autre il ne boit que du whisky, il croise J. qui a un étang, il adore la pêche, il rencontre P. qui aime le karaoké, il en a fait un pas plus tard que samedi soir, quelle coïncidence, et c'est comme ça toute la journée, jamais il n'est lui-même.

Même si j'ai beaucoup de mal avec ce genre d'attitude, je dois bien reconnaitre que ses performances scéniques m'épatent. En même temps, je le plains. Jouer ainsi la comédie pour se faire apprécier révèle un sérieux manque de personnalité. Faut-il être fourbe pour réussir dans le monde du travail? Il faut croire.

7
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Elisa01
  • Lolita Véda
  • colombine
  • rotvi
  • vivreencore
  • hawk
  • Eau
Partager l'écrit