Jeudi 07 Février 2019 - c'était amie que vent emporte

lu 124 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est mort
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta


Je vais faire une fixation là-dessus pendant un moment je crois. Mon esprit reste bloqué sur les révélations qu'Antoine m'a faites lors de notre soirée de la Chandeleur. Il n'est pas homme à régler ses comptes par personne interposée, il avait envie de se confier, avait un peu trop bu et comme chacun sait l'alcool délie les langues. In vino veritas ...


J'ai d'abord été frappée de stupeur en apprenant que lui et Patricia menaient leur vie chacun de leur côté. Ils continuent d'habiter sous le même toit, n'ont pas l''intention de se séparer, mais ils restent ensemble uniquement pour Salomé, leur petite fille de 7 ans, et parce qu'ils ont en commun des intérêts financiers qu'ils ne sont pas prêts à sacrifier. Visiblement cela leur convient très bien, mais ils font semblant depuis déjà plusieurs années. Pour quelqu'un qui m'accusait d'avoir la culture du secret, Patricia a quelques squelettes dans ses placards.


Lorsque je lui ai demandé si c'était pour cette raison que Patricia avait pris ses distances avec moi, il a souri. "Tu la connais, Pat aime le clinquant, le luxe, l'ostentatoire, elle aime plus que tout s'entourer de personnes d'un certain standing, et toi tu ne corresponds plus à ses critères". J'ai aimé sa franchise, même si j'ai pris cette réponse comme un uppercut en plein plexus. Je l'ai invité à développer, je n'étais plus à une découverte près.


En fait Pat a commencé à me regarder différemment après mon divorce d'avec Pierre. Cette union, couplée à notre amitié, lui avait permis de rencontrer des personnes influentes, de lui ouvrir certaines portes, de l'aider dans son ascension, et le fait que je quitte ce monde a tari la fontaine à sa source et l'a privée d'intermédiaires précieux. En fait elle s'est servi de moi (de nous) à des fins de réussite personnelle.


Antoine a ajouté que Patricia avait très mal pris le fait que je refuse d'aller bosser avec/pour elle. Dans sa tête, elle me faisait un cadeau, en remerciement du soutien que j'avais pu lui apporter durant toutes ces années. Elle m'offrait la possibilité de monter dans un wagon de première classe, et moi je suis restée sur le quai. Elle a toujours considéré mon union avec Clément comme le mariage de la carpe et du lapin, et voulait tout faire pour me sortir des griffes de "ce tocard sans ambition" qui me tirait vers le bas (Antoine a bien précisé qu'il ne partageait pas du tout cette opinion). J'avoues que j'étais complètement sonnée, en fait elle n'a rien compris à qui j'étais vraiment.


Enfin, parce que ce n'est pas tout, elle était vexée, se sentait négligée et trahie par mes nouvelles amitiés avec qui je passais beaucoup trop de temps à son goût. Elle est jalouse quoi, si je résume bien la situation. Mais pourquoi les personnes qui m'aiment veulent-elles toujours me garder pour elles toutes seules?


J'ai besoin de digérer tout ça, de cuver dans mon coin comme après une grosse cuite.


La vie met parfois sur votre route des petits poucets qui sèment sur votre chemin des tas de petits cailloux pour vous montrer la direction à prendre, et vous éviter de vous perdre. Patricia est (je ne veux pas encore le conjuguer au passé) de ceux-là. Mais je crois quelle s'est un peu égarée sur les chemins de son orgueil et de ses certitudes. On ne peut pas décider de la vie des autres. On peut les aider, les accompagner et les soutenir, c'est ça aimer. Mais on doit avant tout respecter leurs différences. Je ne suis pas un objet que l'on façonne, je suis moi, libre de mes choix, du sens que je veux donner à ma vie, et mon coeur est libre de choisir les personnes qu'il a envie d'aimer.

5
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Elisa01
  • Philophobia
  • Lolita Véda
  • vivreencore
  • etoiledesneiges
Partager l'écrit
danya
danya :

wow très jolie ❤️

mmg
mmg :

@danya : merci beaucoup