Mercredi 16 Janvier 2019

lu 123 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Notre maison est grande, notre coeur aussi, et notre souhait commun est de fonder une grande famille.

Mais l'horloge tourne, et pour moi les minutes sont des heures. Le petit enfant que je porte sera le dernier, avoir deux grossesses sans problème à mon âge est déjà un miracle, et je ne veux pas forcer la chance, ni prendre de risques inconsidérés. Je tiens à être là, en bonne santé, pour voir grandir mes enfants.

Je ne veux pas renoncer à mon rêve, à notre rêve, à cette grande famille que nous désirons tant. Nous réfléchissons sérieusement à entamer une procédure d'adoption. Nous savons déjà que c'est un peu le parcours du combattant, que c'est long et compliqué. Nous ne voulons pas nous tromper et nous donnons le temps de la réflexion.

En parallèle nous avons fait des démarches il y a plusieurs semaines pour devenir "famille de vacances" et notre candidature a été retenue. Deux personnes sont venues à notre domicile pour voir où nous vivons, mieux nous connaître et entendre nos motivations, et hier nous avons reçu un appel pour nous proposer d'accueillir Maéva, une petite fille de 8 ans, pendant les vacances. Depuis l'annonce de cette bonne nouvelle, je n'arrête pas de penser à cette petit fille, j'ai tellement hâte de la rencontrer. J'espère que nous lui plairons et qu'elle aura envie de partager du temps en notre compagnie.

Daniel BRUGES

6
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Isis 31
  • Lolita Véda
  • rotvi
  • Bonne Nuit sale ****!
  • colombine
  • Antileus
Partager l'écrit